Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Loik

avatar

Number of posts : 183
Age : 34
Location : Brussels
Registration date : 2010-05-10

PostSubject: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Mon Feb 14, 2011 7:06 pm

Le reportage de la RTBF sur les funérailles de l'ex-députée du Vlaams Belang, diffusé samedi, suscite la polémique. Au nord du pays, certaines réactions sont virulentes. Pourquoi une telle émotion ? Tentative de réponse avec le politologue Dave Sinardet.

Des médias qui affichent leur colère au nord du pays, tandis qu'au sud, on s'étonne (lire ci-dessous). Une certitude : le reportage diffusé samedi sur la RTBF ne laisse pas indifférent. On peut même dire que le sujet est devenu hyper sensible entre les deux communautés médiatiques et politiques du pays.

Pour Dave Sinardet, politologue à la VUB et à l'Université d'Anvers, qui a fait sa thèse de doctorat sur le rôle des médias dans les conflits communautaires, il faut essayer de comprendre les deux points de vue.

D'un côté, dit-il, on peut comprendre que les francophones soient surpris par le fait que le Vlaams Belang est traité en Flandre "comme un parti comme les autres".

D'un autre côté, beaucoup de Flamands ont suivi toute la couverture médiatique faite autour de la personnalité de Marie-Rose Morel et de sa maladie. Sa souffrance les a émus et ils ont vu en elle davantage cette maman qui se battait contre le cancer que celle qui fut une responsable politique xénophobe.

Du côté francophone, dit-il, c'était sans doute la première fois qu'on entendait parler de Marie-Rose Morel, au travers d'un reportage qui manquait de nuances.

Pour Dave Sinardet, il y a en effet "quelques fautes et omissions importantes" dans le reportage diffusé par la RTBF. Le journaliste n'a, par exemple, "pas expliqué que les principaux leaders du Vlaams Belang n'étaient pas invités aux funérailles. Il n'a pas expliqué non plus le rôle que Marie-Rose Morel a joué dans la division du Vlaams Belang. En plus, depuis sa maladie, Marie-Rose Morel ne s'était plus beaucoup exprimée sur la politique, contrairement à ce qu'on dit dans le reportage. Certaines formulations ont également été mal choisies", explique-t-il.

Une tendance à la caricature

Autre grand problème, selon lui, les médias ont actuellement tendance à renforcer cette incompréhension en "homogénisant" leurs propos. Le politologue s'explique en citant en exemple le titre utilisé ce lundi par Het Laatste Nieuws : "Walen misbruiken dood Morel" ("Les Wallons utilisent la mort de Morel").

Pour lui, c'est exagéré, "si on veut critiquer le manque de nuance du reportage de la RTBF, il ne faut pas non plus tomber dans la caricature. Un reportage de la RTBF ne signifie pas qu'il se fait le porte-parole de tous les Wallons". Autrement dit, on ne peut pas résumer le fait d'un journaliste à tous les Wallons.

Tout comme "il ne faut pas dire que Het Laatste Niews représente tous les Flamands" ou que "toute la Flandre est derrière le Vlaams Belang", comme sous-entendu dans le reportage.

Pour lui, les réactions sont beaucoup plus nuancées qu'elles n'y paraissent. "Sur Twitter, par exemple, j'ai vu que des francophones s'indignaient de ce reportage et inversement, que des Flamands ne comprenaient pas le problème, ni toute l'attention médiatique flamande pour Morel".

Des médias qui ont du mal à se remettre en question

Tant au sud qu'au nord du pays, les médias ont du mal à se remettre en question, ajoute-t-il. "Il y a parfois un problème d'auto-critique mais dans le contexte actuelle de la crise communautair,e les médias, et souvent involontairement, ont plutôt tendance à mettre de l'huile sur le feu que d'avoir un point de vue plus objectif ou nuancé".

Dave Sinardet met notamment en cause "notre système politique". Le fait qu'un élu n'est responsable électoralement que devant sa propre communauté et pas devant les électeurs de tout le pays. Un problème pour les débats dominicaux où les journalistes ont du mal à faire venir telle ou telle personnalité politique de l'autre côté de la frontière politique car électoralement cela n'est pas intéressant pour eux, explique-t-il. C'est ça qui, selon lui, crée aussi des clichés et des malentendus.

Avec la crise politique, ce qui est positif c'est que chaque communauté s'intéresse davantage à l'autre, précise-t-il. "On est sensible à l'image que l'autre donne de nous mais on est pas encore assez sensible à l'image que nous donnons de l'autre".

Les réactions

Les condamnations sont unanimes en Flandre mais le plus virulent est Het Laatste Nieuws avec son "Walen misbruiken dood Morel" ("Les Wallons utilisent la mort de Morel"). Dans son édito, le journal parle même de "scandale absolu".

Sur deredactie.be, on titre de manière ironique : RTBF : "du travail journalistique équilibré".

Het Nieuwsblad parle, lui, de "francophones qui trouvent la sympathie pour Morel totalement déplacée". De Standard, lui, a préféré mettre en avant "les excuses de la RTBF pour son reportage sur Marie-Rose Morel". Quant au De Morgen, le plus modéré, on utilise plutôt des pincettes avec ce titre : "La RTBF voit dans les funérailles de Morel la rupture du cordon sanitaire".

Notons qu'au travers de toutes ces récriminations, c'est surtout la dernière phrase du reportage qui semble avoir le plus choqué : "Aujourd'hui, la Flandre rend hommage à ce que les médias flamands appellent une héroïne de la lutte contre le cancer. Et peu importe semble-t-il, si ce cancer a servi à renforcer médiatiquement son parti d'extrême-droite", concluait le journaliste.

A la RTBF, en tout cas, on "assume pleinement ce reportage" même si on "regrette qu'il ait pu choquer certains téléspectateurs, à un moment où l'émotion était sans doute à son comble".

C. Biourge

© RTBFinfo.be
Back to top Go down
View user profile http://loic1983music.skyrock.com
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Mon Feb 14, 2011 8:42 pm

Une Flamingante raciste et xénophobe reste ce qu'elle a toujours été même dans la tombe.

En vertu de quel principe ne pourrait-on en parler de manière critique ? Pour ne pas chatouiller ceux "d'en face". La belle affaire. Est-on aussi critique lorsque le TAK, Voorpost et compagnie commettent des actes criminels contre des personnes comme par exemple tirer à l'arme de guerre sur un café francophone à Fourons ?

Dommage que BDW n'a pas montré sa compassion jusqu'à se faire enterrer avec elle. Mais il avait une occasion trop belle pour faire du nationalisme émotionnel. Car c'est aussi de cela qu'il s'agit: sachant sa fin certaine elle l'a instrumentalisée et médiatisée pour sa cause nationaliste. A vomir.

Décidément nous ne vivons plus dans le même pays.
Back to top Go down
View user profile
BFE

avatar

Number of posts : 1312
Age : 29
Location : Namuren
Registration date : 2008-11-21

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Mon Feb 14, 2011 11:49 pm

Un avis intéressant vu sur belgium4ever (à savoir: l'administrateur du forum. Pas Belgica, mais Admin).

Arrogance et démagogie au sud comme au nord : retour sur la mort de Marie-Rose Morel

La mort et, surtout, l’enterrement de Marie-Rose Morel ont fait sortir dans la presse du nord et du sud des réactions très intéressantes et … assez malheureuses. Au nord, tout politicien qui ne pleure pas la mort de cette femme politique clairement xénophobe est catégorisé “sossen” (gaucho) et tout le monde s’y met de son petit commentaire : oh, comme elle était courageuse, oh comme elle était forte, oh qu’importe ce qu’elle pensait etc … On va pleurer de grosses larmes de crocodiles et encourager toutes les femmes de Flandres qui luttent contre la maladie. Au sud, l’arrogance envers les Hommes politiques d’extrême droite (et surtout envers leurs électeurs) se confirme une fois de plus. Pour la plupart des commentateurs, ils ne méritent ni compassion, ni intérêt, et ne sont que des abrutis, des sous-hommes dont l’histoire personnelle ne mérite pas qu’on s’y intéresse parce que ce ne sont pas des citoyens comme les autres, ce sont des méchants. On s’étonne alors de voir tant de monde à l’église pleurer la mort d’une méchante … Les Flamands sont-ils méchants ?

Des deux côtés de la barrière de bambous, le populisme est roi. Dire et faire ce que le peuple attend, et dans le contexte de crise communautaire que nous connaissons, cette démagogie totale ne fait qu’attiser la haine de l’autre : regardez comme les Flamands pleurent la mort d’une raciste inhumaine, regardez comme les Wallons sont sans coeur et regardez comme les Belges ne pensent pas la même chose!

Comprenez-moi bien, il n’est pas question de faire du relativisme moral, tout ne se vaut pas en politique. Morel n’était pas une politicienne comme les autres. Son discours, son idéologie, sa façon de voir et de décrire la société ne me plaisait pas, pas plus que le parti dont elle faisait partie. Malgré tout, sa vie, son combat contre le cancer et son histoire d’amour, bref son histoire de femme est digne qu’on s’y intéresse, qu’on s’y attache. Marie-Rose Morel est digne d’être traitée comme une Femme, avec ses défauts et ses qualités, pas comme un monstre. Elle est digne qu’on déplore sa mort. Personne ne la mérite, et sûrement pas dans de telles conditions. Les électeurs et les élus d’extrême-droite sont des citoyens comme les autres et font partie du jeu politique.

Vous l’avez sans doute compris, je cherche peut-être à me faire avocat du diable, mais ce n’est pas juste pour le plaisirs de contredire Flamands et Wallons. Je déplore clairement les tendances à l’arrogance et à la démagogie présentent sur nos écrans de télévision et dans nos journaux. Les discussions de café sont élevées au rang d’éditoriaux et les citoyens l’élèvent au rang de vérité. La critique, le doute ou le recul nécessaire à la compréhension de notre pays si compliqué est de plus en plus absent. Les discours faciles, simplistes et dogmatiques sont toujours plus présents. L’exemple de l’enterrement de Marie-Rose Morel l’illustre bien. On s’indigne de la réaction de l’autre, sans chercher à la comprendre. S’indigner c’est facile, rabaisser l’autre c’est simple. “Indignez-vous” disent certains, et bien non ! Étudiez, regardez, écoutez, intéressez-vous et puis alors, critiquez.
Back to top Go down
View user profile http://www.belgeetfierdeletre.over-blog.com
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 15, 2011 3:29 am

BFE wrote:
Un avis intéressant vu sur belgium4ever

Étudiez, regardez, écoutez, intéressez-vous et puis alors, critiquez.
C'est exactement ce qui a été fait et cela n'élève pas mon niveau de compassion envers elle. Mérite un oubli très rapide cette nationaliste. Cela a au moins permis à tout le monde de voir avec qui BDW s'est acoquiné.
Back to top Go down
View user profile
BFE

avatar

Number of posts : 1312
Age : 29
Location : Namuren
Registration date : 2008-11-21

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 15, 2011 12:03 pm

Il me semble qu'une fois de plus, vous choisissez la facilité, Gonda. Vous prenez une divergence et vous en servez pour démontrer que "nous ne pensons pas la même chose", donc nous "ne vivons pas dans le même pays". Oui, bien sûr, tous les flamands pensent la même chose, qui est bien sûr différente de ce que pensent les wallons, qui ont une pensée tout aussi homogène. Que diriez-vous des divergences intrarégionales ? Les utiliseriez-vous pour justifier une scission de la Flandre où de la Wallonie car "ils ne peuvent plus s'entendre" ? Laughing

Deuxième chose: heureusement que tout le monde ne pense pas la même chose, car un état où tout le monde pense de la même façon, ça porte un nom: ça s'appelle un état totalitaire, sans exagérer. Vous ne semblez pas avoir conscience de ce que vous admettez en tenant des propos pareils.

C'est un argument trop facile et trompeur.
Back to top Go down
View user profile http://www.belgeetfierdeletre.over-blog.com
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 15, 2011 1:14 pm

Et encore une fois vous-même vous nous sortez une tarte à la crème qui veut que "heureusement personne ne pense de la même façon sinon nous serions dans un état totalitaire". Au risque de vous décontenancer mais dans les états totalitaires tout le monde ne pense pas de la même manière non plus. Il n'y a aucune corrélation entre la manière de penser différente et le non-totalitarisme. Comme si penser différemment était un brevet de civisme, il faut encore penser proprement.

Par ailleurs ma constatation de vivre dans un autre état vient de ce qu'au nord une parlementaire ouvertement xénophobe est adulée et de ce qu'il y est politiquement correct de la laisser instrumentaliser sa maladie pour assouvir sa soif de nationalisme et son extrémisme jusque dans l'humus. Et où sont les Nordistes pour dénoncer cette démagogie fasciste et la xénophobie de l'intéressée ? Par contre il s'est trouvé 2.500 personnes pour la porter en terre, et parmi celles-ci une poignée - dont BDW - pour récupérer le sordide à des fins politiques. Et il s'est trouvé une nation entière, la Flandre, pour se choquer du point de vue de notre presse encore libre, et il se trouve un BDW pour réclamer des excuses de la RTB. Et là c'est sûr que nous ne vivons pas dans le même pays, nous n'avons pas la même notion de cordon sanitaire. Les bornes ont des limites.

Et au passage quelle facilité chercherais-je ? Il me plaît juste de dire que je n'ai aucune compassion pour cette virago.
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 15, 2011 3:19 pm

Ik was een paar dagen weg en wat lees ik in de kranten: ellenlange reportages over een begrafenis van een VB-politica, Marie-Rose Morel. Ex-senator van Groen Ludo Dierickx, die heel zijn leven lang tegen nationalisme gevochten heeft, heeft bij zijn overlijden in april 2009 nog niet op één honderdste van die absurde en Vlaams-nationaal gestuurde media-aandacht recht gehad !

La RTBF a simplement dit la vérité sur Marie-Rose Morel, mais c'est vrai que cela fait mal à certains fascistes.

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
perikles



Number of posts : 1771
Location : Antwerpen
Registration date : 2009-02-11

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 15, 2011 4:32 pm

Belgica wrote:
Ik was een paar dagen weg en wat lees ik in de kranten: ellenlange reportages over een begrafenis van een VB-politica, Marie-Rose Morel. Ex-senator van Groen Ludo Dierickx, die heel zijn leven lang tegen nationalisme gevochten heeft, heeft bij zijn overlijden in april 2009 nog niet op één honderdste van die absurde en Vlaams-nationaal gestuurde media-aandacht recht gehad !

La RTBF a simplement dit la vérité sur Marie-Rose Morel, mais c'est vrai que cela fait mal à certains fascistes.

Hoeveel fascisten wonen er in Vlaanderen?
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 15, 2011 5:31 pm

Genoeg blijkbaar om een paar parlementen te vullen.

Lees ook dit belachelijk artikel van Fonteyn in DS. Men mag blijkbaar al geen feiten meer weergeven als journalist bij de RTBF; straks moeten we die dame nog gaan heilig verklaren !

Respect voor de doden, tot daartoe, maar het verzwijgen van de waarheid hoort daar niet bij en het opblazen van evenementen evenmin !

En diegene die de begrafenis van M- R Morel echt gerecupereerd heeft is Bart De Wever, die er een communautaire kwestie van wou maken.


Veralgemeningen na een uitvaart
FOUTE STELLINGEN EN VERKEERDE CONCLUSIES

* dinsdag 15 februari 2011, 05u00
*
* Auteur:



Blijkbaar respecteert de RTBF zelfs geen doden, noch de vlag op hun kist. blg

© NICOLAS MAETERLINCK
Het geringste incident wordt dezer dagen in communautair opbod omgezet. Dat is op zich al irritant genoeg, vindt GUIDO FONTEYN, maar begripsverwarring maakt de hele zaak nog erger.
Het ziet er hoe langer hoe meer naar uit dat in dit ingewikkelde land niet alleen het Vlaamse nationalisme de stoorzender is, maar al evenzeer de extreme Brusselse francofonie, zoals die zich bij voorkeur uitdrukt via Le Soir en nu - op een schandalige wijze - via de RTBF, die zelfs geen doden respecteert, noch de vlag op hun kist. De ware doodgravers van België zijn zij.

Er zijn meer incidenten geweest, ik kom er verder op terug, maar het gaat mij in de eerste plaats om het onderscheid tussen twee begrippen, een onderscheid dat zo moeilijk doordringt in de Vlaamse opinie (en bij de Vlaamse politici): het onderscheid tussen de termen wallonie en francophonie. Als Het Laatste Nieuws in een reactie op de RTBF-reportage over de begrafenis van een Vlaamse, alom geachte, politica titelt dat 'de Walen' zich hebben misdragen dan vergissen onze collega's zich niet voor de eerste keer - maar zij niet alleen - op een fundamentele manier.

'Walen' en 'francofonie', niet hetzelfde

Het zijn niet 'de Walen' die zich misdroegen, het is de militante Brusselse francofonie, RTBF en Le Soir op kop, en dit ook niet voor de eerste keer. Daarbij kan worden opgemerkt dat deze zich vergissen, dat Le Soir niet als bij toeval al jaren na elkaar duizenden abonnees verliest (die zij nu via een bijzondere editie - niets op tegen - in de randgemeenten proberen te lijmen), omdat Le Soir en de RTBF op een ouderwetse, anti-flamingantische lijn blijven opereren.

Dit is absoluut voorbijgestreefd. De storende factoren in dit land zijn het FDF bij de MR en in het medialandschap de RTBF en Le Soir. Daar hebben 'de Walen' niets mee te maken, en misschien moeten zij - de Walen - dit onderscheid iets nadrukkelijker laten blijken, en zelf afstand nemen. In elk geval is het van de Vlaamse pers uit gezien bijna misdadig dit onderscheid niet in acht te nemen, of op zijn minst niet te kennen. Wie het in dit land over 'de Walen' heeft doet aan onterechte veralgemening, en dat is zowat de zwaarste fout die iemand tegen de logica kan begaan. Blijf dus van de Walen af of, integendeel, bouw er goede, rechtstreekse contacten mee op, en zie waar de tegenstander zit: eerder in Sint-Lambrechts-Woluwe dan in La Louvière of Mons.

'Bye Bye Belgium'

Dit is immers niet het eerste incident. Het was toch de RTBF die Bye Bye Belgium heeft gemaakt, een uitzending die nooit in Vlaanderen werd uitgezonden, laat staan gemaakt, en die toen door de RTBF aan heel Franstalig België werd voorgeschoteld als hét ultieme doel van heel Vlaanderen: het absolute einde van België. Bye Bye Belgium is sindsdien een eigen leven gaan leiden en als een oorspronkelijk voor de televisie bestemde fictie bijna de realiteit zelf geworden, althans in Franstalig België. Het lijkt soms wel of in dit land Vlamingen en Franssprekenden nog met het fenomeen televisie moeten leren omgaan: dit is immers niet de werkelijkheid die zij zien en horen, alleen een zeer gedeeltelijke interpretatie ervan. In het geval van Bye Bye Belgium was deze interpretatie zelfs meer dan bedenkelijk.

Een paar weken geleden had RTBF-journalist Christophe Deborsu het in zijn column in De Standaard over een incident tussen Vlamingen en Walen in het lieflijke dorp Viroinval, bij Marienbourg, waaruit hij afleidde dat de algemene sfeer tussen de gemeenschappen in dit land fel is verslechterd (DS 18 januari). Als dat zijn bedoeling was, is hij daarin geslaagd, want sindsdien - en nu moet ik even persoonlijk worden, want ik ken die streek - word ik dagelijks gecontacteerd door bezorgde collega's uit de journalistiek, van Gazet van Antwerpen over de VRT (Peeters & Pichal natuurlijk) tot de regionale televisie Luxemburg (TV-Lux), die in dit incident het ultieme bewijs zien dat dit land naar de bliksem gaat.

Ik probeer hen gerust te stellen, omdat er in Viroinval in de jachtperiode elk jaar incidenten zijn tussen jagers, toeristen en de plaatselijke bevolking, waarbij de jagers zich in hun pick-ups misdragen als de keizers van het woud, waarbij jonge gezinnen met kinderen (de toeristen, weekendje Ardennen geboekt, weet je wel) en andere wandelaars bijna uit het woud worden geschoten. De plaatselijke bevolking kijkt toe, maar dit heeft hoegenaamd niets met communautaire problemen te maken, dit heeft enkel en alleen te maken met de toegang tot de bossen in een groot deel van de herfst en de winter. Er zijn Waalse en Vlaamse jagers en overwegend Vlaamse wandelaars. En toch ging weer deze ene paragraaf uit dat artikel van Deborsu (RTBF) het land rond, en werd de indruk gewekt dat de Vlamingen in Wallonië niet meer welkom zijn: onterechte veralgemening, vertrekkend van een foute stelling bovendien.

Respect voor de doden

En nu is er het incident van de RTBF-reportage over de begrafenis van Marie-Rose Morel. Dit is echt beneden alle peil. Je moet een dode eerbiedigen, evenals de vlag die zij op haar kist wilde. Journalisten van de RTBF en van Le Soir moeten leren dat zij zich buiten Brussel niet in het gebied van de vijand bevinden, maar in dat andere gedeelte van België. België, dat is dat land waarin wij in een gezamenlijke inspanning - en zonder geweld - al decennia werken aan een staatshervorming, om verder in vrede naast en met elkaar te kunnen leven.


GUIDO FONTEYNWie? Wallonië-kenner. Wat? Sommige Franstalige en Nederlandstalige media zijn in hetzelfde bedje ziek. Waarom? Geen respect hebben voor de doden is ongepast, als tegenzet een hele bevolkingsgroep culpabiliseren is geen haar beter.

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Wed Feb 16, 2011 3:12 am

Back to top Go down
View user profile
perikles



Number of posts : 1771
Location : Antwerpen
Registration date : 2009-02-11

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Wed Feb 16, 2011 11:53 am

Belgica wrote:
Genoeg blijkbaar om een paar parlementen te vullen.

Lees ook dit belachelijk artikel van Fonteyn in DS. Men mag blijkbaar al geen feiten meer weergeven als journalist bij de RTBF; straks moeten we die dame nog gaan heilig verklaren !

Respect voor de doden, tot daartoe, maar het verzwijgen van de waarheid hoort daar niet bij en het opblazen van evenementen evenmin !

En diegene die de begrafenis van M- R Morel echt gerecupereerd heeft is Bart De Wever, die er een communautaire kwestie van wou maken.


Veralgemeningen na een uitvaart
FOUTE STELLINGEN EN VERKEERDE CONCLUSIES

* dinsdag 15 februari 2011, 05u00
*
* Auteur:



Blijkbaar respecteert de RTBF zelfs geen doden, noch de vlag op hun kist. blg

© NICOLAS MAETERLINCK
Het geringste incident wordt dezer dagen in communautair opbod omgezet. Dat is op zich al irritant genoeg, vindt GUIDO FONTEYN, maar begripsverwarring maakt de hele zaak nog erger.
Het ziet er hoe langer hoe meer naar uit dat in dit ingewikkelde land niet alleen het Vlaamse nationalisme de stoorzender is, maar al evenzeer de extreme Brusselse francofonie, zoals die zich bij voorkeur uitdrukt via Le Soir en nu - op een schandalige wijze - via de RTBF, die zelfs geen doden respecteert, noch de vlag op hun kist. De ware doodgravers van België zijn zij.

Er zijn meer incidenten geweest, ik kom er verder op terug, maar het gaat mij in de eerste plaats om het onderscheid tussen twee begrippen, een onderscheid dat zo moeilijk doordringt in de Vlaamse opinie (en bij de Vlaamse politici): het onderscheid tussen de termen wallonie en francophonie. Als Het Laatste Nieuws in een reactie op de RTBF-reportage over de begrafenis van een Vlaamse, alom geachte, politica titelt dat 'de Walen' zich hebben misdragen dan vergissen onze collega's zich niet voor de eerste keer - maar zij niet alleen - op een fundamentele manier.

'Walen' en 'francofonie', niet hetzelfde

Het zijn niet 'de Walen' die zich misdroegen, het is de militante Brusselse francofonie, RTBF en Le Soir op kop, en dit ook niet voor de eerste keer. Daarbij kan worden opgemerkt dat deze zich vergissen, dat Le Soir niet als bij toeval al jaren na elkaar duizenden abonnees verliest (die zij nu via een bijzondere editie - niets op tegen - in de randgemeenten proberen te lijmen), omdat Le Soir en de RTBF op een ouderwetse, anti-flamingantische lijn blijven opereren.

Dit is absoluut voorbijgestreefd. De storende factoren in dit land zijn het FDF bij de MR en in het medialandschap de RTBF en Le Soir. Daar hebben 'de Walen' niets mee te maken, en misschien moeten zij - de Walen - dit onderscheid iets nadrukkelijker laten blijken, en zelf afstand nemen. In elk geval is het van de Vlaamse pers uit gezien bijna misdadig dit onderscheid niet in acht te nemen, of op zijn minst niet te kennen. Wie het in dit land over 'de Walen' heeft doet aan onterechte veralgemening, en dat is zowat de zwaarste fout die iemand tegen de logica kan begaan. Blijf dus van de Walen af of, integendeel, bouw er goede, rechtstreekse contacten mee op, en zie waar de tegenstander zit: eerder in Sint-Lambrechts-Woluwe dan in La Louvière of Mons.

'Bye Bye Belgium'

Dit is immers niet het eerste incident. Het was toch de RTBF die Bye Bye Belgium heeft gemaakt, een uitzending die nooit in Vlaanderen werd uitgezonden, laat staan gemaakt, en die toen door de RTBF aan heel Franstalig België werd voorgeschoteld als hét ultieme doel van heel Vlaanderen: het absolute einde van België. Bye Bye Belgium is sindsdien een eigen leven gaan leiden en als een oorspronkelijk voor de televisie bestemde fictie bijna de realiteit zelf geworden, althans in Franstalig België. Het lijkt soms wel of in dit land Vlamingen en Franssprekenden nog met het fenomeen televisie moeten leren omgaan: dit is immers niet de werkelijkheid die zij zien en horen, alleen een zeer gedeeltelijke interpretatie ervan. In het geval van Bye Bye Belgium was deze interpretatie zelfs meer dan bedenkelijk.

Een paar weken geleden had RTBF-journalist Christophe Deborsu het in zijn column in De Standaard over een incident tussen Vlamingen en Walen in het lieflijke dorp Viroinval, bij Marienbourg, waaruit hij afleidde dat de algemene sfeer tussen de gemeenschappen in dit land fel is verslechterd (DS 18 januari). Als dat zijn bedoeling was, is hij daarin geslaagd, want sindsdien - en nu moet ik even persoonlijk worden, want ik ken die streek - word ik dagelijks gecontacteerd door bezorgde collega's uit de journalistiek, van Gazet van Antwerpen over de VRT (Peeters & Pichal natuurlijk) tot de regionale televisie Luxemburg (TV-Lux), die in dit incident het ultieme bewijs zien dat dit land naar de bliksem gaat.

Ik probeer hen gerust te stellen, omdat er in Viroinval in de jachtperiode elk jaar incidenten zijn tussen jagers, toeristen en de plaatselijke bevolking, waarbij de jagers zich in hun pick-ups misdragen als de keizers van het woud, waarbij jonge gezinnen met kinderen (de toeristen, weekendje Ardennen geboekt, weet je wel) en andere wandelaars bijna uit het woud worden geschoten. De plaatselijke bevolking kijkt toe, maar dit heeft hoegenaamd niets met communautaire problemen te maken, dit heeft enkel en alleen te maken met de toegang tot de bossen in een groot deel van de herfst en de winter. Er zijn Waalse en Vlaamse jagers en overwegend Vlaamse wandelaars. En toch ging weer deze ene paragraaf uit dat artikel van Deborsu (RTBF) het land rond, en werd de indruk gewekt dat de Vlamingen in Wallonië niet meer welkom zijn: onterechte veralgemening, vertrekkend van een foute stelling bovendien.

Respect voor de doden

En nu is er het incident van de RTBF-reportage over de begrafenis van Marie-Rose Morel. Dit is echt beneden alle peil. Je moet een dode eerbiedigen, evenals de vlag die zij op haar kist wilde. Journalisten van de RTBF en van Le Soir moeten leren dat zij zich buiten Brussel niet in het gebied van de vijand bevinden, maar in dat andere gedeelte van België. België, dat is dat land waarin wij in een gezamenlijke inspanning - en zonder geweld - al decennia werken aan een staatshervorming, om verder in vrede naast en met elkaar te kunnen leven.


GUIDO FONTEYNWie? Wallonië-kenner. Wat? Sommige Franstalige en Nederlandstalige media zijn in hetzelfde bedje ziek. Waarom? Geen respect hebben voor de doden is ongepast, als tegenzet een hele bevolkingsgroep culpabiliseren is geen haar beter.

Fonteyn kan je nu toch bezwaarlijk een hard liner noemen? De RTBF wist perfect dat hier reactie op zou komen ... verrassend komt die uit de hoek van Van der Kelen (bestuurslid B Plus) die schrijft "de Walen misbruiken de begrafenis van Morel".
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Wed Feb 16, 2011 8:14 pm

perikles wrote:
..die schrijft "de Walen misbruiken de begrafenis van Morel".
Cela s'appelle "the Flemish way of death".
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Mon Feb 21, 2011 2:08 pm

LE VIF

lundi 21 février 2011 à 10h35


Bart De Wever, ami de longue date de Marie-Rose Morel. ©️ Belga

Marie-Rose Morel : une polémique ridicule

Marie-Rose Morel est décédée le 9 février. La presse francophone a sobrement rappelé le parcours politique de cette diva de la droite nationaliste : historienne de formation, elle a été candidate N-VA aux élections de 2003, avant de rejoindre le Vlaams Belang, dont elle est rapidement devenue l'une des figures de proue. Dans le nord du pays, l'émotion a primé. On a pleuré le destin brisé d'une ex-Miss Flandre, jeune mère de famille morte à 38 ans, après plusieurs mois de lutte tenace contre le cancer.

Bart De Wever, ami de longue date de Marie-Rose Morel, a lui-même pris la parole à son enterrement, évoquant une « reine de Flandre ». La différence de perception, d'une communauté à l'autre, s'est muée en mur d'incompréhension, donnant lieu à une polémique aussi excessive que ridicule. Côté francophone, on perd de vue que Marie-Rose Morel avait quitté le Vlaams Belang il y a quelques mois. En rupture avec les radicaux Gerolf Annemans et Filip Dewinter, elle leur avait interdit d'assister à son enterrement. Mais, si elle a claqué la porte pour des raisons d'inimitié personnelle et de divergences tactiques, elle n'a jamais renié les idées xénophobes du parti. Ce que la presse flamande, à l'exception du quotidien De Morgen, a peu rappelé.

F.B.


Comme si quitter le Vlaams Belang était suffisant... La N-VA est aussi raciste que le VB, c'est-à-dire à tout le moins à l'égard des Belges francophones. Que sont-ils bêtes chez le Vif. Rolling Eyes

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Mon Feb 21, 2011 2:21 pm

Belgica wrote:
LE VIF

[i]lundi 21 février 2011 à 10h35

.... Mais, si elle a claqué la porte pour des raisons d'inimitié personnelle et de divergences tactiques, elle n'a jamais renié les idées xénophobes du parti. Ce que la presse flamande, à l'exception du quotidien De Morgen, a peu rappelé.
C'est exactement là que se trouve le problème en plus d'avoir utilisé sa maladie à des fins politiques, à vomir. Sa xénophobie - liée à celle du VB et/ou de la NVA - et pas seulement envers les Francophones est ce que nous retiendrons d'elle, et c'est à juste titre que notre presse francophone a tiré à boulets rouges sur sa dépouille. Il n'y a jamais de trêve pour cela, sinon tous les nazis inciviques décédés - y compris Degrelle - seraient pardonnés depuis longtemps. Et que la malédiction se reporte sur sa descendance.
Back to top Go down
View user profile
Diogène

avatar

Number of posts : 1611
Age : 40
Location : Absurdistan
Registration date : 2008-11-26

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 22, 2011 1:05 am

Gonda wrote:
Et que la malédiction se reporte sur sa descendance.
BAS

MESQUIN

Depuis quand des enfants doivent-ils payer pour les erreurs de leurs parents???
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 22, 2011 1:50 am

La Bible est donc mesquine.
Back to top Go down
View user profile
BFE

avatar

Number of posts : 1312
Age : 29
Location : Namuren
Registration date : 2008-11-21

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 22, 2011 2:11 am

Gonda wrote:
La Bible est donc mesquine.
Si on arrêtait de digresser ? Rolling Eyes
Back to top Go down
View user profile http://www.belgeetfierdeletre.over-blog.com
Diogène

avatar

Number of posts : 1611
Age : 40
Location : Absurdistan
Registration date : 2008-11-26

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 22, 2011 8:33 am

Gonda wrote:
La Bible est donc mesquine.
Cher Gonda, la Bible n'est pas mesquine, c'est vous qui l'êtes... Et en plus, vous ne faites pas preuve d'une grande sagesse ou d'un grand discernement, puisque vous faites allusion à des passages de l'AT (je suppose dans ce cas que vous mangez kasher et que vous lapidez les femmes infidèles), mais si vous poursuivez votre lecture, vous constaterez que le NT contient un tout autre enseignement et que Jésus-Christ nous a enseigné l'amour du prochain et aussi celui de notre ennemi...
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Tue Feb 22, 2011 9:05 am

Non mais la Bible est remplie de textes les plus vindicatifs qu'on puisse imaginer, y compris envers les descendants des fautifs. Lisez quelques passage sur Sodome et Gomorrhe. On peut les prendre au 2e degré. Je soulignais juste que rejeter l'opprobre sur ses descendants est une manière imagée déjà utilisée il y a 2 ou 3 mille ans pour jeter l'anathème. Je n'ai fait que jeter l'anathème virtuel sur un personnage nauséabond.

Mais vous ne lisez jamais qu'au premier degré ce qui démontre les limites de votre intelligence. Je ne m'étonne pas de vos résultats aux élections car vous n'avez aucune finesse de lecture des événements.
Back to top Go down
View user profile
Diogène

avatar

Number of posts : 1611
Age : 40
Location : Absurdistan
Registration date : 2008-11-26

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Wed Feb 23, 2011 12:41 am

Gonda wrote:
Non mais la Bible est remplie de textes les plus vindicatifs qu'on puisse imaginer, y compris envers les descendants des fautifs. Lisez quelques passage sur Sodome et Gomorrhe. On peut les prendre au 2e degré. Je soulignais juste que rejeter l'opprobre sur ses descendants est une manière imagée déjà utilisée il y a 2 ou 3 mille ans pour jeter l'anathème. Je n'ai fait que jeter l'anathème virtuel sur un personnage nauséabond.

Mais vous ne lisez jamais qu'au premier degré ce qui démontre les limites de votre intelligence. Je ne m'étonne pas de vos résultats aux élections car vous n'avez aucune finesse de lecture des événements.
Je vous signale quand même que la Bible ne se limite pas à l'AT et qu'il faut la lire dans son intégralité au lieu d'y picorer ce qui vous sied. Avant la Bonne Nouvelle, il y a des passages dans l'AT où il est dit que les fils ne doivent pas payer pour la faute de leur père...
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Wed Feb 23, 2011 4:25 am

La Bible est une catalogue écrit par des dizaines de personnes différentes à des époques différentes avec des sensibilités différentes. Tous ces textes ne sont pas reliés nécessairement entre eux. Dès lors on peut extraire certains passages cohérents et analyser le pourquoi et le comment des anathèmes au degré que l'on veut. Ou bien la Bible est mesquine comme je le serais ou bien le discours mentionné devait servir comme le mien à élever le comportement en prenant les anathèmes au ennième degré comme je l'ai fait. Que sa descendance soit maudite jusqu'à la 1.000e génération.
Back to top Go down
View user profile
Diogène

avatar

Number of posts : 1611
Age : 40
Location : Absurdistan
Registration date : 2008-11-26

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Wed Feb 23, 2011 10:35 pm

Mon Dieu, pardonne-lui car il ne sait pas ce qu'il dit...
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Thu Feb 24, 2011 12:21 am

Mon dieu pardonne lui car il est à bout d'arguments et ne sait plus quoi dire. En attendant dis nous un peu comment Moïse a refermé la mer sur ses ennemis car on pourrait inviter toute cette clique flamingante au lac de l'Eau d'Heure.
Back to top Go down
View user profile
Diogène

avatar

Number of posts : 1611
Age : 40
Location : Absurdistan
Registration date : 2008-11-26

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Sun Feb 27, 2011 12:11 am

Gonda wrote:
Mon dieu pardonne lui car il est à bout d'arguments et ne sait plus quoi dire. En attendant dis nous un peu comment Moïse a refermé la mer sur ses ennemis car on pourrait inviter toute cette clique flamingante au lac de l'Eau d'Heure.
OK, mais à condition d'y rajouter tous les wallingants et autres rattachistes...

Pour un peu, en me basant sur vos raisonnements primaires, je jurerais que vous êtes l'alter ego d'un autre...
Back to top Go down
View user profile
Gonda



Number of posts : 377
Location : Chez Laurette, c'était chouette
Registration date : 2009-09-30

PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   Sun Feb 27, 2011 1:24 am

Diogène wrote:
... je jurerais que vous êtes l'alter ego d'un autre...
Je me contente de moi-même.

Si en plus des wallingants et rattachistes on y mettait aussi les nationalistes belges tout serait parfait.
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre   

Back to top Go down
 
Marie-Rose Morel: le sujet de la RTBF qui fâche en Flandre
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: