Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 Le Belge inquiet de l'avenir de son pays - Belg ongerust over de toekomst van zijn land

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Le Belge inquiet de l'avenir de son pays - Belg ongerust over de toekomst van zijn land   Fri Mar 04, 2011 2:14 pm

Dat moest ervan komen: 40 jaar taalfederalisme en nationalistische particratie laten hun sporen na.

C'est bien logique: 40 ans de fédéralisme linguistique et de particratie nationaliste laissent leurs traces.



RTL

Voici l'inquiétude principale des Belges

La première crainte des Belges ne touche plus au socio-économique. Désormais, c'est le probable éclatement du pays qui est au premier plan. Cette tendance est plus marquée au Sud qu'au Nord du pays.

04 Mars 2011 07h39

En ce qui concerne les inquiétudes des Belges, ils se soucient pour la moitié d'entre eux de l'éclatement de la Belgique (soit 40% de plus qu'en 2010), le chômage (41%), la pauvreté et la baisse du pouvoir d'achat (36%), le niveau des impôts (20%), l'insécurité (14%), le racisme (11%), le réchauffement climatique (6%) et la dégradation de l'environnement (2%). Concernant l'éclatement de la Belgique, les francophones sont plus inquiets (61%) que les néerlandophones (39%).

Economies dans certains secteurs

Par ailleurs, les consommateurs économisent davantage en matière de soins de santé, utilisation de la voiture, tabac/alcool et électroménagers. Ils font toutefois moins d'économies sur l'entretien/rénovation du logement, les loisirs et les voyages.

En ce qui concerne l'épargne sur la consommation d'énergie, plus de 6 consommateurs sur 10 prennent plus qu'avant des mesures pratiques afin de limiter la facture des énergies (baisser le thermostat, isoler, etc.).

"Le consommateur belge s'adapte"

L'étude démontre en outre que les francophones en Wallonie et à Bruxelles économisent plus que leurs concitoyens néerlandophones dans tous les domaines étudiés. "Le consommateur belge s'adapte à une économie en lente récupération et a des attentes plus positives pour l'avenir. Une partie importante de l'adaptation du comportement d'achat aux circonstances de la crise est cependant maintenue", conclut le CRIOC dans son communiqué.


Le pire, ce ne sont pas les séparatistes, mais les "fédéralistes" comme cette réaction d'un "fédéraliste" sur le forum du Soir démontre:

candiac

04/03/11 à 10h25

Je suis un Belge francophone de Bruxelles et je ne considère pas la France comme ma patrie, mais bien comme une très belle terre de vacances. Pensez-vous que la politique française soit tellement meilleure ? Mon parti n 'est pas une mafia qui s'approprie tous les pouvoirs. Et je ne suis sûrement pas un belgicain retardé mental ou lobotomisé. Je considère cela comme une véritable injure pour ceux qui aiment encore leur pays et souhaitent qu'on retrouve enfin le calme avec un gouvernement fédéral issu des indispensables compromis entre nos deux grandes communautés.


De toute façon, on ne retrouvera pas le calme en se mettant d'accord sur un "compromis" qui divisera davantage de compétences.

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
perikles



Number of posts : 1771
Location : Antwerpen
Registration date : 2009-02-11

PostSubject: Re: Le Belge inquiet de l'avenir de son pays - Belg ongerust over de toekomst van zijn land   Fri Mar 04, 2011 8:02 pm

Belgica wrote:
Dat moest ervan komen: 40 jaar taalfederalisme en nationalistische particratie laten hun sporen na.

C'est bien logique: 40 ans de fédéralisme linguistique et de particratie nationaliste laissent leurs traces.



RTL

Voici l'inquiétude principale des Belges

La première crainte des Belges ne touche plus au socio-économique. Désormais, c'est le probable éclatement du pays qui est au premier plan. Cette tendance est plus marquée au Sud qu'au Nord du pays.

04 Mars 2011 07h39

En ce qui concerne les inquiétudes des Belges, ils se soucient pour la moitié d'entre eux de l'éclatement de la Belgique (soit 40% de plus qu'en 2010), le chômage (41%), la pauvreté et la baisse du pouvoir d'achat (36%), le niveau des impôts (20%), l'insécurité (14%), le racisme (11%), le réchauffement climatique (6%) et la dégradation de l'environnement (2%). Concernant l'éclatement de la Belgique, les francophones sont plus inquiets (61%) que les néerlandophones (39%).

Economies dans certains secteurs

Par ailleurs, les consommateurs économisent davantage en matière de soins de santé, utilisation de la voiture, tabac/alcool et électroménagers. Ils font toutefois moins d'économies sur l'entretien/rénovation du logement, les loisirs et les voyages.

En ce qui concerne l'épargne sur la consommation d'énergie, plus de 6 consommateurs sur 10 prennent plus qu'avant des mesures pratiques afin de limiter la facture des énergies (baisser le thermostat, isoler, etc.).

"Le consommateur belge s'adapte"

L'étude démontre en outre que les francophones en Wallonie et à Bruxelles économisent plus que leurs concitoyens néerlandophones dans tous les domaines étudiés. "Le consommateur belge s'adapte à une économie en lente récupération et a des attentes plus positives pour l'avenir. Une partie importante de l'adaptation du comportement d'achat aux circonstances de la crise est cependant maintenue", conclut le CRIOC dans son communiqué.


Le pire, ce ne sont pas les séparatistes, mais les "fédéralistes" comme cette réaction d'un "fédéraliste" sur le forum du Soir démontre:

candiac

04/03/11 à 10h25

Je suis un Belge francophone de Bruxelles et je ne considère pas la France comme ma patrie, mais bien comme une très belle terre de vacances. Pensez-vous que la politique française soit tellement meilleure ? Mon parti n 'est pas une mafia qui s'approprie tous les pouvoirs. Et je ne suis sûrement pas un belgicain retardé mental ou lobotomisé. Je considère cela comme une véritable injure pour ceux qui aiment encore leur pays et souhaitent qu'on retrouve enfin le calme avec un gouvernement fédéral issu des indispensables compromis entre nos deux grandes communautés.


De toute façon, on ne retrouvera pas le calme en se mettant d'accord sur un "compromis" qui divisera davantage de compétences.

Om uit de beweegredenen van de reacties af te leiden dat het allemaal de schuld is van het federalisme is te gek voor woorden.
Back to top Go down
View user profile
 
Le Belge inquiet de l'avenir de son pays - Belg ongerust over de toekomst van zijn land
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: