Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 Belachelijke taalregels in de Brusselse metro / règles linguistiques ridicules dans le métro bruxellois

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Belachelijke taalregels in de Brusselse metro / règles linguistiques ridicules dans le métro bruxellois   Tue May 24, 2011 9:37 pm

Geen Franstalige of Nederlandstalige muziek in de Brusselse metro terwijl deze plaats juist een kans is om de eigen Belgische muziek beter te leren kennen ! Wie zijn die enkele kankeraars die daartegen zijn? Moeten er voor een paar klagers zo'n belachelijke beslissingen worden genomen?

Pas de musique en néerlandais ou en français dans le métro bruxellois tandis que cet endroit est justement une chance pour faire connaissance de la musique belge ! Qui sont ces rouspéteurs qui sont contre? Faut-il prendre des décisions tellement ridicules pour quelques plaignants?



DE STANDAARD



Geen Franstalige of Nederlandstalige muziek in Brusselse metro

* dinsdag 24 mei 2011, 16u39
* Bron: brusselnieuws.be
* Auteur: kld

BRUSSEL - In de Brusselse metrostations zul je niet snel Franstalige of Nederlandstalige muziek horen. Om de communautaire vrede te bewaren speelt de vervoersmaatschappij MIVB alleen nummers in het Engels, het Spaans en het Italiaans. Dat meldt Brusselnieuws.be.

Sinds 2005 wordt in de metrostations overdag popmuziek gedraaid. Toch kan de MIVB niet eender welk liedje draaien. 'De MIVB speelt geen nummers waarvan de tekst uitsluitend in een van de twee officiële talen van het gewest is geschreven', zegt woordvoerster An Van Hamme aan Brusselnieuws.

Dat doet de MIVB niet zomaar. De Brusselaar is erg taalgevoelig, zo blijkt. In april nam de MIVB de proef op de som en programmeerde bij wijze van experiment ook een Franstalige internationale hit in de muziekmix op. Dat lokte tientallen boze brieven van Nederlandstalige metrogebruikers uit, zegt Van Hamme.

'Franstalige klanten hadden geen klachten, maar dat komt omdat er doorgaans geen Nederlandstalige nummers in de internationale hitparade staan en er dus ook geen gespeeld werden', klinkt het.

In de Brusselse metro wordt daarom overdag de volgende verdeelsleutel gehanteerd: 70 procent van de nummers zijn Engels, 15 procent Spaans en 15 procent Italiaans. Vanaf 21 uur 's avonds moet de popmuziek in de metro plaatsruimen voor klassiek.


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Loik

avatar

Number of posts : 183
Age : 33
Location : Brussels
Registration date : 2010-05-10

PostSubject: Re: Belachelijke taalregels in de Brusselse metro / règles linguistiques ridicules dans le métro bruxellois   Wed May 25, 2011 6:23 pm

Depuis 2005, la STIB a décidé de passer de la musique pop plutôt que de la musique instrumentale "d'ascenseur" dans le métro bruxellois. Mais lorsque des chansons en français ont été diffusées, des dizaines de lettres de plainte ont été envoyées par des usagers néerlandophones.

En 2005, la STIB décidait d’en finir avec le "muzak" (de la musique instrumentale vague cousine de la musique d’ascenseur) au profit de la pop en bonne et due forme, la vraie, celle qui alimente le Top 50.

Lors de la mise en place de cette petite révolution musicale, "la clef de répartition suivante a été appliquée : 70% de morceaux en anglais, 15% en espagnol et 15% en italien", explique An Van Hamme, la porte-parole de la société de transport bruxelloise, à brusselnieuws.be. "Une enquête de satisfaction indiquait alors que 85% de nos clients étaient satisfaits de cette répartition", poursuit la porte-parole.

Vous l’aurez sans doute remarqué mais, alors que Bruxelles est une ville bilingue français-néerlandais, les deux langues officielles de la région sont absentes de la clef de répartition.

La faute, d’après la STIB, à une sensibilité linguistique à fleur de peau de certains usagers néerlandophones. "En avril de cette année, nous avons fait une expérience au cours de laquelle nous avons passé un morceau du hit parade international, en français", raconte An Van Hamme. "Et nous avons reçu des dizaines de lettres de plaintes de clients néerlandophones", relate-t-elle.


Du coup, les velléités de diffusion d’artistes francophones ont été étouffées dans l’œuf dans les 69 stations de métro et de pré-métro du réseau de la capitale. Et pour ménager l'équilibre communautaire, le néerlandais (qui n'a de toutes façons pas pour habitude de squatter les charts internationaux) a été écarté également.

Selon Télé Bruxelles, la STIB serait toutefois prête à passer des disques en français si cela se fait dans le cadre d’un accord commercial. Soit un accord comparable à celui qui avait vu le dernier album de Lady Gaga diffusé dans les galeries du métro lundi dernier.

Julien Vlassenbroek
rtbf.be
Back to top Go down
View user profile http://loic1983music.skyrock.com
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: Belachelijke taalregels in de Brusselse metro / règles linguistiques ridicules dans le métro bruxellois   Thu Jun 02, 2011 12:26 pm

Enfin, ils commencent à comprendre qqch, ces politicards ! C'est scandaleux d'exclure systèmatiquement la culture belge pour faire plaisir à quelques dizaines de fous !

Eindelijk beginnen die politici iets te begrijpen ! Het is schandalig om de Belgische cultuur systematisch uit te sluiten om plezier te doen aan enkele tientallen zotten !


LA LIBRE BELGIQUE

Brel devrait chanter à nouveau dans le métro
Mathieu Colleyn

Mis en ligne le 26/05/2011

Les artistes francophones et néerlandophones bannis par la Stib.

Ce plat pays qui est le nôtre. Jacques Brel ne peut plus pousser la chansonnette dans le métro bruxellois depuis quelques semaines. Pourquoi ? Parce qu’il a le malheur de chanter en français. La société de transport bruxellois expliquait hier à "De Morgen" que suite à la diffusion de titres en français dans ses 69 stations, des dizaines de plaintes lui étaient parvenues. Certains usagers néerlandophones ne comprenant pas pourquoi des chansons en néerlandais ne figuraient jamais ou rarement au répertoire des hauts parleurs de la Stib. Pour éviter toute polémique (pour le coup, c’est raté), cette dernière a tout simplement décidé de ne plus diffuser de musique ni néerlandophone ni francophone au profit des succès anglo-saxons pour 70 %, les chansons en italien et en espagnol se partageant les 30 % restants. "C’est simplement parce que ces morceaux en néerlandais ne parviennent pratiquement jamais à intégrer les hit-parades", a expliqué la porte-parole de la Stib au quotidien flamand.

Cette petite polémique a fait le tour de l’Europe francophone mercredi suite à la reprise de l’information par l’Agence France Presse. "Brel et Brassens chassés du métro bruxellois", titrait par exemple le site internet de l’hebdomadaire français "L’Express", soulignant qu’une station de métro bruxelloise avait été baptisée "Jacques Brel". Un bon petit coup de pub pour le surréalisme à la belge, un peu moins pour l’image de la capitale à l’étranger où l’on gagera que ce nouvel épisode linguistique fera sourire. "Les artistes francophones ou néerlandophones pourront voir leurs œuvres diffusées, à condition qu’elles soient chantées en anglais", avait ajouté la porte-parole de la Stib dans "De Morgen".

Le buzz aura en tout cas secoué le petit monde politique bruxellois, hier. "Je m’en fous qu’il y ait des chansons en français ou en néerlandais, mais qu’on ne me dise pas qu’il n’y a pas de chanson flamande, tempête Didier Gosuin, chef de file de l’opposition MR. Evacuer les cultures néerlandophone et francophone au profit de la culture anglo-saxonne, c’est une fois de plus ne pas prendre ses responsabilités. C’est encore le Belge qui croit trouver une solution en niant ce qu’il est. Qu’on passe des chanteurs belges !" Et le député de surtout regretter qu’une certaine Lady Gaga passe en boucle sur le réseau de la Stib grâce un accord commercial pris avec sa maison de disques. En échange, celle-ci a acheté des espaces publicitaires sur le réseau, précise Didier Gosuin. "Un service public n’a pas à participer à ce genre de matraquage commercial", lance-t-il.

Pour le Parti socialiste, Ridouane Chahid, vice-président de la Stib, a demandé que la société remette rapidement des chansons francophones et néerlandophones dans le bouquet musical qu’elle propose à ses clients. "Mais en même temps, les Flamands doivent comprendre qu’il faut un minimum de courtoisie et de respect vis-à-vis de l’autre communauté", ajoute-t-il en évoquant la violence de certaines plaintes de navetteurs flamands. "La polémique communautaire est née de ces plaintes. Nous allons réinstaurer la programmation mais il faut un peu de retenue."

Il s’avère que c’est une petite équipe dépendant du service communication de la Stib qui décide des titres diffusés sur le réseau. L’objectif étant de passer les chansons populaires, elle puise fort logiquement dans les charts qui ne laissent souvent que peu de place aux artistes francophones et encore moins aux chanteurs néerlandophones. "La Libre" a tenté d’entendre la ministre Brigitte Grouwels (CD&V), ministre régionale qui a la tutelle sur la Stib sur le sujet. En vain.


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Belachelijke taalregels in de Brusselse metro / règles linguistiques ridicules dans le métro bruxellois   

Back to top Go down
 
Belachelijke taalregels in de Brusselse metro / règles linguistiques ridicules dans le métro bruxellois
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» NOVA DC METRO area NEED MILK for my 4 month old son
» Milk to donate--Metro Detroit, MI area
» Anyone in need of milk in the OKC metro area(Moore)?
» Inducing Lactation - South Metro Doctor Needed
» Metro Milwaukee area Mom - MILK SPOKEN FOR

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: