Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 Persconferentie - Conférence de presse 22.06.2011

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5603
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Persconferentie - Conférence de presse 22.06.2011   Wed Jun 22, 2011 4:04 pm

De TV en de radio waren er niet. Dat is echt schandalig aangezien het kartel een onmiddellijk potentieel heeft van 100.000 kiezers alsook een degelijke oplossing voor de politieke crisis ! De "openbare" omroep liet zich weer van haar "beste", d.w.z. discriminerende kant tonen.

La télé et la radio n'étaient pas présentes. C'est vraiment scandaleux parce que le cartel a un potentiel immédiat de 100.000 électeurs et propose une solution efficace pour la crise politique ! Les médias "publics" ont de nouveau excellé en discrimination.




BELG-UNIE propose un retour en arrière pour débloquer la crise institutionnelle

(Belga) Trois petits partis unitaristes se sont officiellement regroupés mercredi dans le cartel BELG-UNIE dans la perspective de futures élections législatives, en proposant des réformes institutionnelles revenant sur plusieurs acquis du fédéralisme.

Le cartel BELG-UNIE, qui avait déjà rassemblé la B.U.B. (Belgische Unie - Union belge) et le CDF (Chrétiens démocrates fédéraux) aux législatives de juin 2010, s'est ainsi ouvert à la BAB (Belgische Alliantie - Alliance belge). "La majorité des gens, quand on les écoute, ne veulent pas de la scission du pays", commente Bertrand Waucquez, coordinateur du cartel. Cet ancien candidat du Parti populaire a quitté le PP quand ce dernier a adopté son virage confédéraliste. Promoteurs d'un bilinguisme généralisé, BELG-UNIE s'oppose à toute nouvelle scission de compétences fédérales et souhaite re-fédéraliser nombre de compétences communautaires et régionales. "Nous plaidons en outre pour une hiérarchie des normes laissant la prépondérance au fédéral, ainsi que pour une circonscription électorale unique", souligne Pierre-Alexandre de Maere d'Aertrycke, président des CDF. Le cartel est favorable soit à un Brabant unifié et bilingue, soit à la suppression des Régions et Communautés dans une Belgique multilingue, expose Willy Deswaef (BAB). Résolument monarchiste, il défend le maintien du Sénat et la consultation populaire sur les "grandes questions institutionnelles". Sur le plan socio-économique, les trois partis revendiquent les "nuances" existant entre leurs programmes respectifs. Le cartel vise 100.000 voix aux prochaines élections, selon Hans Van de Cauter, président de la B.U.B. (GFR)





Mooi artikel van een halve pagina over het kartel BELG-UNIE op pagina 9 van La Libre Belgique. Met de steun van Rudy Aernoudt, waarvoor dank.
Bel article d'une demie-page sur le cartel BELG-UNIE à la page 9 de la Libre Belgique. Avec le soutien de Rudy Aernoudt qu'on remercie.



Rudy Aernoudt soutient le nouveau cartel Belg-Unie

Christian Laporte

Mis en ligne le 23/06/2011

Les “petits” partis belges ont décidé d’unir leur destin afin de se faire enfin entendre dans le débat politique.

Ce n’est pas à des Belges convaincus qu’il faut rappeler combien l’union peut faire la force. Et pourtant, depuis plusieurs rendez-vous électoraux, ils étaient trois voire quatre petites formations à solliciter les suffrages de ceux qui pensent qu’il faut faire table rase de la Belgique fédérale et retourner aux sources unitaires. Résultat : un éparpillement certain des voix qui a depuis lors entraîné des débuts de rapprochement entre certaines d’entre elles dans l’une ou l’autre circonscription. Ils vont aller encore plus loin : sous l’enseigne de Belg-Unie, les chrétiens démocrates fédéraux, le BUB (Belgische Unie-Union belge) et le BAB (Belgische Alliantie-Alliance belge) ont annoncé qu’ils avaient décidé d’unir leurs forces pour les prochaines élections législatives et communales.

Les initiateurs avaient promis le soutien de certaines personnalités à leur démarche. Une au moins s’est dévoilée en la personne de Rudy Aernoudt, que nous avons contacté par ailleurs sur sa démarche. L’ex-co-président du Parti populaire, qui avait aussi auparavant entrepris un rapprochement avec le MR, toutefois immédiatement mis à mal par le FDF, nous a confirmé l’information : "De fait, c’est une démarche citoyenne qui m’amène à le faire. Tout comme on peut le constater pour la gauche radicale où plusieurs listes concurrentes ne permettent finalement à personne d’émerger, j’ai estimé que je pouvais soutenir les partis belges afin de leur permettre d’avoir leur mot à dire dans le débat politique "

Rudy Aernoudt se dit aussi prêt à les épauler dans l’une ou l’autre démarche pour faire connaître leurs thèses, mais il ne sera en tout cas pas candidat du nouveau cartel : "Ma fréquentation assidue du monde politique au cours de ces derniers mois et années m’a définitivement convaincu que ma place n’était certainement pas là. Il y a bien d’autres manières de rendre service à la société belge !"

Voilà qui est clair ! Cela dit, les nouveaux coalisés, dont la parole sera portée par un ex-militant du PP, Bertrand Waucquez, ont en se présentant à la presse identifié cinq grands problèmes pour la Belgique actuelle et ils entendent y apporter autant de réponses s’inscrivant bien dans leur programme qui reste résolument unitariste. A la mauvaise connaissance et usage des langues nationales, ils proposent un réel bilinguisme, qu’ils voient même inscrit dans la Constitution. Le cartel Belg-Unie entend aussi répondre à l’organisation institutionnelle actuelle par un vrai fédéralisme d’union. Entendez : non pas une fédéralisation poussée de certaines matières encore nationales mais, au contraire, un retour à des compétences fédérales "lorsqu’elles apportent une plus-value pour la Belgique" (comme le tourisme, l’environnement, le commerce extérieur, etc.) Belg-Unie réclame aussi une hiérarchie générale des normes avec une prépondérance du fédéral. Enfin, il demande une circonscription fédérale pour élire une partie des députés mais aussi des sénateurs. Cela dit, pour combattre "l’apartheid linguistique", les militants belgicains vont encore plus loin et proposent soit de refaire du Brabant une région-province bilingue, soit d’abolir les régions et d’en venir à une Belgique basée sur les provinces.

Pas question de toucher à la fonction royale : "Réduire les pouvoirs du Roi à un rôle protocolaire accroîtrait le risque d’instabilité du pays." Et dans le même ordre d’idées, le cartel entend absolument garder le Sénat comme deuxième chambre du pouvoir législatif. Afin d’assurer la stabilité institutionnelle, Belg-Unie plaide enfin pour l’instauration de consultations populaires sur ces questions. En visant ces objectifs, le cartel veut rendre "la Belgique à nouveau joyeuse et généreuse" mais aussi "ouverte et entreprenante au service du bien-être de tous les Belges"

Renseignements : www.belg-unie.be


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Bruno

avatar

Number of posts : 3228
Location : Leuven-Louvain - La Belgique une et indivisible ! Het ene en ondeelbare België !
Registration date : 2008-11-23

PostSubject: Re: Persconferentie - Conférence de presse 22.06.2011   Thu Jun 23, 2011 4:15 pm

Goed van La Libre Belgique en van Rudi Aernoudt. Het cordon médiatique is voorts al een feit. Maar het zal het anti-Belgische regime niet redden. Een regime dat censureert is heel bang en terecht. Het is tot de ondergang gedoemd!
Back to top Go down
View user profile
Invité
Guest



PostSubject: Re: Persconferentie - Conférence de presse 22.06.2011   Wed Jun 29, 2011 6:18 pm

Tja, misschien zien de media (en met hen de grote massa, die niet bepaald in grote getale voor extreem Belgicistische partijen stemt) nu eenmaal niet veel in het unitaire Belgische verhaal...
Van een cordon médiatique spreken lijkt mij wat overdreven, sommig nieuws is nu eenmaal niet belangrijk genoeg om te worden vermeld in een VRT- of VTM-journaal. Tenslotte gaat het hier om een kartel van drie partijen die nog nooit een zetel hebben behaald in het federaal of een regionaal parlement, laat staan enige invloed hebben gehad op de Belgische politieke besluitvorming.
Ofwel zijn zowat alle journalisten in Vlaanderen/Brussel/Wallonië nu eenmaal kwaadaardige nationalisten, dat kan ook natuurlijk :-).
Back to top Go down
Sponsored content




PostSubject: Re: Persconferentie - Conférence de presse 22.06.2011   

Back to top Go down
 
Persconferentie - Conférence de presse 22.06.2011
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Leicester Mercury 7 July 2011.
» Home alone...Leicester Mercury 23 July 2011
» "Belle famille" --A.Dreyfus--Résumé complet en français--interviews-revues de presse
» Canadian Veteran Advocacy Mission Statement: January 2011
» New & diving headfirst into ivf - help!

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Le Parti / De Partij-
Jump to: