Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 MR et FDF divorcent - MR en FDF gaan scheiden

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: MR et FDF divorcent - MR en FDF gaan scheiden   Mon Sep 19, 2011 4:04 pm

Na zo'n verraad van de clan Michel is dat logisch, maar wat gaan Reynders en Bacquelaine nu doen?

Après une telle trahison du clan Michel, c'est logique, mais que vont donc faire Reynders et Bacquelaine?





LE SOIR

Dimanche, le FDF et le MR divorceront

Rédaction en ligne

lundi 19 septembre 2011, 14:49

Le MR a dit non aux demandes du FDF. Le divorce avec les libéraux sera officialisé par Olivier Maingain lors du prochain Conseil général du FDF.

Le bureau élargi des FDF a décidé de demander dimanche à son Conseil général, de trancher sur les suites à donner à son constat de désaccord avec l’aile libérale du MR au sujet de l’accord sur BHV, a annoncé en début d’après-midi le président des FDF, Olivier Maingain, entouré des membres du bureau.

Même si cela n’a pas été dit textuellement par le président du parti, il apparaît clairement que le bureau est partisan de la rupture.

« Le bureau élargi a décidé à l’unanimité, sans réserve, de maintenir son opposition à l’accord intervenu la semaine dernière dans le dossier de la scission de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde car celui-ci n’est pas conforme aux engagements fondateurs du Mouvement Réformateur. Il soumettra à l’appréciation des membres du conseil général des FDF les conclusions qu’il faut en tirer », a dit Olivier Maingain.

(Belga)



DE STANDAARD

Breuk FDF-MR moet alleen nog bevestigd worden

FDF niet aanwezig op partijbureau MR

maandag 19 september 2011, 14u08
Bron: belga
Auteur: bvb

Het partijbestuur van het FDF blijft zich verzetten tegen de goedkeuring van het BHV-akkoord door de MR. Dat heeft FDF-voorzitter Olivier Maingain gezegd. Zondag moet een algemene vergadering nog over de band met de MR stemmen.

'Het uitgebreid bureau heeft unaniem beslist om zijn verzet te bevestigen tegen het akkoord over BHV omdat het niet overeenstemt met de grondprincipes van de Mouvement Réformateur', zei de FDF-voorzitter.

Het lijkt duidelijk dat het FDF-bureau daarmee voor een breuk met de MR kiest.

Het FDF was vanmorgen niet aanwezig zijn op het partijbureau van moederpartij MR. De partij wilde zo de 'liberale vleugel van MR' toelaten een 'interne discussie te houden over de relaties met het FDF', aldus een mededeling.

Het partijbestuur van het FDF zat ook samen. Na afloop bleek dat de Brusselse partij zich zal blijven verzetten tegen een goedkeuring van het BHV-akkoord. Volgens de partij hebben de liberale onderhandelaars hun rug gedraaid naar de grondbeginselen van de MR.

De relatie tussen FDF en MR zakt daardoor nog verder onder het vriespunt. Zondag moet een bijzondere algemene vergadering van de partij zich uitspreken over de relatie met de MR. De breuk lijkt na een samenwerking van achttien jaar onafwendbaar.

'Uitbreiding van Brussel opnieuw op tafel'

Sinds MR-voorzitter Charles Michel aan de onderhandelingstafel van formateur Elio Di Rupo samen met de andere partijvoorzitters een akkoord over Brussel-Halle-Vilvoorde gesloten heeft, staan de relaties tussen MR en FDF op scherp.

Zo opperde Maingain donderdagavond de stopzetting van de samenwerking met MR indien voorzitter Charles Michel niet opnieuw de uitbreiding van Brussel op tafel legt als tegengewicht voor de BHV-splitsing. Zondag zei Maingain dat hij MR nog wat bezinningstijd wilde geven.



Tekst uit het verleden / texte du passé:

Maingain : « Céder au nationalisme flamand le renforce »

Rédaction en ligne

mardi 04 mai 2010, 15:47

Le président du FDF, Olivier Maingain, a répondu aux questions des internautes du Soir. Il insiste : les francophones ne doivent « pas céder sans contrepartie aux exigences flamandes ». Relisez l’intégralité du chat

Maingain : « Céder au nationalisme flamand le renforce »

Olivier Maingain Photo : Le Soir/Sylvain Piraux

Un accord ne sera-t-il pas encore plus difficile à trouver après les élections, particulièrement si un parti comme la N-VA est plébiscité au Nord du pays ?

« Premièrement, je ne suis pas du tout convaincu que ce sont forcément les partis nationalistes et séparatistes qui sortiront renforcés des élections. Indépendamment de cela, je constate que le CD&V, au regard des négociations depuis 2007, ne s’est pas montré plus conciliant à l’égard des demandes francophones. Et sur BHV, Jean-Luc Dehaene n’a pas été spécialement ouvert aux préoccupations des francophones.

Il ne s’agit pas de refuser tout dialogue institutionnel avec les partis flamands mais on ne peut accepter que ce dialogue se fasse au départ des seules demandes flamandes. Toutes les exigences francophones doivent être mises sur la table. On ne peut pas accepter une discussion où les partis flamands considèrent dès le départ qu’il y a des demandes francophones qui sont écartées d’office. A l’évidence, M. Dehaene n’avait pas compris ou ne pouvait accepter ce que les Francophones demandaient. c’est ce que j’ai rappelé par mes déclarations

Si les partis flamands veulent négocier – comme nous l’avons fait en 2005 – cela sera bénéfique pour tout le monde et cela privera les plus nationalistes en Flandre de certains arguments. »

N’est-il pas temps de régler BHV « à n’importe quel prix » pour enfin s’attaquer aux problèmes socio-économiques ?

« Croire qu’on va pouvoir aborder les problèmes socio-économiques si les francophones font des concessions aux Flamands est faux. Car lorsque des mauvais accords institutionnels sont conclus, on s’expose toujours à de nouveaux problèmes. Ce qui explique, d’ailleurs, que le problème de la périphérie reste aussi vif dans le débat politique.

Ceux qui pensent qu’en cédant toujours au nationalisme flamand on calme le jeu, se trompent. Au contraire, on le renforce.

il n’y a pas d’avenir pour une Belgique fédérale que le nationalisme flamand aurait ruiné. Le nationalisme flamand porte durement atteinte à la réputation de la Belgique à l’étranger. il ne s’agit pas d’un conflit de langue mais du respect des valeurs et principes démocratiques. Tel est un des enjeux de BHV. »

Le FDF sera-t-il présent en Wallonie ?

« Oui, il y aura en tout cas un ou plusieurs candidats FDF sur la liste du Sénat qui couvre toute la Wallonie et Bruxelles-Hal-Vilvorde. Le premier candidat FDF sur la liste du Sénat sera fort probablement Didier Gosuin, ancien ministre.

Pour la Chambre, c’est une question qui reste ouverte. Je reçois beaucoup de messages de Wallons qui souhaitent voter FDF et j’en suis très honoré. Mais je suis modeste, je n’ai pas encore de personnalités qui ont des responsabilités dans la vie locale en Wallonie. Leur présence n’est toutefois pas exclue. Sinon, j’invite les Wallons à voter MR. »

Le MR soutient-il à 100 % la ligne du FDF ?

« Didier Reynders a toujours été très clair. Il a toujours dit que les propositions Dehaene n’étaient pas acceptables. Daniel Bacquelaine, chef de groupe à la Chambre, l’a répété à maintes reprises. Je n’étais d’ailleurs pas le premier à le dire. L’unité francophone est une réalité au sein du MR. »


Propos recueillis par Gil Durand, avec l’aide des internautes


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: MR et FDF divorcent - MR en FDF gaan scheiden   Tue Sep 20, 2011 7:46 pm

Adorable, surtout le Big Loulou. Laughing


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Invité
Guest



PostSubject: Re: MR et FDF divorcent - MR en FDF gaan scheiden   Sat Sep 24, 2011 6:23 pm

Dat een man die op televisie consequent weigert een woord Nederlands te spreken (hoewel hij de taal beheerst, hij heeft op een blauwe maandag nog aan de Utrechtse universiteit gestudeerd) nu wordt aanzien als een unitaristische volksheld (cfr. artikel op de website), zegt toch wel iets over het karakter van dat nieuwe unitaire België à la BUB ;-).
Back to top Go down
Bruno

avatar

Number of posts : 3228
Location : Leuven-Louvain - La Belgique une et indivisible ! Het ene en ondeelbare België !
Registration date : 2008-11-23

PostSubject: Re: MR et FDF divorcent - MR en FDF gaan scheiden   Sat Sep 24, 2011 8:26 pm

CJ5874 wrote:
Dat een man die op televisie consequent weigert een woord Nederlands te spreken (hoewel hij de taal beheerst, hij heeft op een blauwe maandag nog aan de Utrechtse universiteit gestudeerd) nu wordt aanzien als een unitaristische volksheld (cfr. artikel op de website), zegt toch wel iets over het karakter van dat nieuwe unitaire België à la BUB ;-).

Hij sprak nog onlangs NL in Terzake.
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: MR et FDF divorcent - MR en FDF gaan scheiden   

Back to top Go down
 
MR et FDF divorcent - MR en FDF gaan scheiden
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: