Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 Les médias "publics" ne sont pas neutres - De "openbare" media zijn niet neutraal

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Les médias "publics" ne sont pas neutres - De "openbare" media zijn niet neutraal   Tue Sep 25, 2012 12:17 am

Enfin, la RTBF a été condamnée pour sa violation constante du pluralisme. Le B.U.B. pourra en profiter pour exiger également un accès aux médias "publics" au profit du parti et des unitaristes.

Eindelijk werd de RTBF veroordeeld voor haar constante schending van het pluralisme. De B.U.B. kan e rgebruik van maken om ook mediatoegang op te eiden in het voordeel van de partij en de unitaristen.


LA LIBRE BELGIQUE



La RTBF a violé son obligation de pluralisme

La rédaction en ligne

Mis en ligne le 24/09/2012

En dehors d'une condamnation morale et de l'obligation d'ouvrir sa tribune au PP désormais, la RTBF ne subit toutefois aucune mesure coercitive précise, ni d'astreintes.
Le juge des référés du tribunal de première instance de Bruxelles a rendu une décision ce lundi 24 septembre 2012, sur plainte du Parti Populaire. La juge y dit pour droit que la RTBF a violé son obligation de pluralisme en n'invitant pas le PP à ses émissions politiques. Cette obligation découle du décret organisant le statut de la RTBF, et notamment son article 3, stipulant que la chaîne de télévision publique doit "veiller à rassembler les publics les plus larges possibles et à refléter les différents courants d’idées de la société sans aucune discrimination".


Le Parti Populaire affirme avoir maintes fois demandé à la RTBF voix au chapitre lors de ses programmes politiques télévisuels pendant la période d’octobre 2010 à juin 2012. Requêtes systématiquement balayées par la chaîne à trois exceptions près en deux ans, le 19 septembre 2010, le 7 novembre 2010 et le 29 avril 2012. L'ordonnance rendue invite la RTBF à respecter le principe de pluralisme au profit du Parti Populaire et ce à dater de ce jour. La juge n'a toutefois pas jugé nécessaire d'accorder des mesures précises au Parti Populaire pour ne pas empiéter sur la liberté d'organisation de la RTBF, en vertu du principe de balance des intérêts.

Suite à cette décision ce jugement, Mischaël Modrikamen, président du PP, n’a pas tardé à réagir: "La RTBF, média public a été condamnée juridiquement, politiquement et moralement pour son attitude depuis octobre 2010, soit deux ans! Les digues du politiquement correct sont en train de céder. La démocratie et les citoyens, si souvent oubliés, en seront les grands gagnants! Alors que les médias flamands ont une longue tradition de pluralisme et donnent la parole à tous les partis, la Wallonie et Bruxelles ont trente ans de retard. La démocratie est donc grippée."

Modrikamen dénonce "un problème similaire dans le chef de RTL"

"Depuis octobre 2010, le PP n'a été invité que 3 fois aux débats dominicaux et aucune fois en radio. Ses activités sont rarement couvertes. Le PP espère donc que la RTBF respectera strictement cette décision et l'obligation de pluralisme qui lui a été rappelée par la Justice. Il entend être invitée régulièrement aux émissions hebdomadaires et souhaite obtenir des tribunes électorales, tant en TV qu'en radio."

Le PP évoque en outre un problème similaire de pluralisme dans le chef de RTL, qui jouerait selon lui tout autant la carte des partis traditionnels que sa concurrente publique aujourd'hui condamnée.


Notons enfin qu'en dehors de cette condamnation juridique et obligation d'ouvrir sa tribune au PP désormais, la RTBF ne subit ici aucune astreinte.

La RTBF ne réagira officiellement que demain quand les services juridiques auront pris connaissance de l'intégralité du contenu de l'ordonnance.

Mais dans les couloirs de la RTBF, on note que le dispositif électoral prévu pour élections communales est parfaitement pluraliste. Il intègre déjà les représentants des mouvements émergents. Ceux-ci pourront participer aux débats locaux (limités à 6 participants) à condition qu'ils remplissent un certain nombre de critères. Lesquels? Le fait, par exemple, de déposer des listes complètes ou de disposer d'élus sortants. Ce dispositif intègre les précédentes dispositions qui prévoient de ne jamais inviter de représentant de l'extrême droite.


Ces conditions sont beaucoup trop difficiles à remplir pour les "petites" listes ! C'est un déni scandaleux de la démocratie par des médias payés avec l'argent du contribuable belge !

Très bon commentaire sur la Libre (et aucun mot sur ce jugement au journal de la RTBF bien sûr !).

• philbxlles - Belgique

• 25.09.12 | 10h36
• 3 votes favorables

Pourquoi tant de crainte, d'exclusion ?

Est-ce par crainte que les gens ne soient pas suffisamment intelligents pour se faire leur propre opinion, par eux-mêmes ? Si c'est le cas, c'est insultant et totalement en contradiction avec le principe démocratique.

Ou ne serait-ce pas plutôt par peur, justement, que les digues de ce qui est convenu ou déjà réparti entre copains soit remis en cause ? que des modes de pensées ou de croire finissent par s'effondrer parce qu'ils ne résistent pas au constat des faits ?


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: Les médias "publics" ne sont pas neutres - De "openbare" media zijn niet neutraal   Wed Oct 03, 2012 5:06 pm

Zeer terechte open brief van de PP / Lettre ouverte très pertinente du PP:

PP : Lettre ouverte aux journalistes de la RTBF

(03/10/2012) "La RTBF prétend qu’avec son dispositif électoral, une attention particulière est réservée aux partis émergents. C’est inexact. En réalité, la RTBF les exclut de facto de tout débat, en violation de son statut, de la loi et d’une décision de justice, exécutoire et claire.

Alors, Messieurs et Mesdames les membres du conseil d’administration de la RTBF, ne réalisez pas qu’en adoptant un tel dispositif électoral, vous êtes en plein conflit d’intérêts et que, en vertu d’un principe général de droit, vous auriez du vous abstenir ? Que vos décisions sont entachées d’irrégularité de ce fait ? Vous devriez les modifier d’urgence !

Mesdames, Messieurs les journalistes, lorsque vous tiendrez les tous prochains débats en radio et télévision, n’aurez-vous pas l’impression de jouer dans une mauvaise pièce où les dés sont pipés. Pourquoi exclure du débat des partis qui représentent ensemble 15 à 20 % de l’électorat ? N’ont-il pas droit à la parole et l’antenne ?
Leurs électeurs ne financent-ils pas aussi le budget de la RTBF par leurs impôts ? Vous êtes à juste titre jaloux de votre liberté éditoriale. N’est-elle pas galvaudée en l’espèce, détournée, abaissée par des règles non conformes aux standards en vigueur dans nos démocraties parlementaires. J’en appelle à vos consciences professionnelles".



_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
 
Les médias "publics" ne sont pas neutres - De "openbare" media zijn niet neutraal
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Sérgio Dias
» The Creepy Jon Corner
» McCanns and the media?
» Maddie McCann is alive on the Internet .../Portuguese article
» Leicester Mercury 11 May 2012 Daily Mail coverage of Madeleine at Leveson Inquiry

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: