Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 De separatisten van Groen-Ecolo - les séparatistes d'Ecolo-Groen

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5603
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: De separatisten van Groen-Ecolo - les séparatistes d'Ecolo-Groen   Mon Jan 07, 2013 8:11 pm

Vergeet de N-VA of het VB. De grootste separatisten en taalracisten zitten bij Ecolo-Groen: vier autonome taalgebieden. Karel Dillen keert zich om in zijn graf.

Oubliez la N-VA ou le VB. Les plus grands séparatistes et racistes linguistiques sont Ecolo-Groen: quatre régions linguistiques autonomes. Léon Degrelle se retourne dans sa tombe.




Nollet schuift model voor toekomstig België naar voren

09:01 Binnenland Waals viceminister-president Jean-Marc Nollet (Ecolo) schetst in Le Soir zijn visie op een toekomstig België.

"Ik stel voor van een leeg blad te vertrekken en een België op te bouwen dat uit vier componenten bestaat op territoriale basis: Wallonië, Vlaanderen, Brussel en de Duitstalige kantons", legt Nollet uit. De groene kopman in de Waalse regering voegt eraan toe dat de banden tussen de vier gewesten zouden worden gedefinieerd "volgens een 'verklaring van onderlinge afhankelijkheid'".

Elk van de vier entiteiten zou volgens Nollet "voor haar verantwoordelijkheid moeten worden geplaatst, aan gewetensonderzoek moeten doen over het parcours dat ze wil volgen. Ze moet haar project bepalen en een routemap vastleggen. In Wallonië doen we dat met Horizon 2022. De Brusselaars moeten hetzelfde doen voor hun gewest", vindt de Ecolo'er.

In het voorstel van Nollet zouden de 'verklaringen van onderlinge afhankelijkheid' "een normatieve waarde hebben, dus voor iedereen gelden". "In het territoriaal model dat ik voorstel, moet elke entiteit één of meerdere geprivilegieerde partners kiezen. Wallonië en Brussel zouden bijvoorbeeld samen bevoegdheden kunnen uitoefenen die ze in gemeenschappelijk akkoord hebben vastgelegd", preciseert hij. "Samengevat: alles bij de gewesten en nadien wordt beslist op welke vlakken men samenwerkt".

Belga
Foto Belga



LE SOIR


Nollet veut une Belgique construite sur une base territoriale

Rédaction en ligne
Lundi 7 janvier 2013, 07h52
Le vice-Premier wallon Ecolo, Jean-Marc Nollet propose pour la Belgique un modèle basé sur « quatre Régions et des déclarations d’interdépendance ».

Jean-Marc Nollet. Le Soir (Sylvain Piraux)

Edition abonnés

Le modèle Nollet : "Quatre Régions et des déclarations d'interdépendance"

Dans une interview dans Le Soir, Jean-Marc Nollet (Ecolo), vice-Premier wallon, avance sa vision d’une future Belgique.

« Je propose de repartir d’une feuille blanche et de construire une Belgique forte de quatre composantes définies sur une base territoriale : Wallonie, Flandre, Bruxelles et cantons germanophones », explique-t-il.

Le chef de file des verts dans les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ajoute que les liens entre les quatre régions « seront définis par des déclarations d’interdépendance. »

Pour lui, chacune des quatre entités devrait être « placée face à ses responsabilités, faire son examen de conscience sur le parcours qu’elle veut suivre. Elle doit définir son projet et sa feuille de route. En Wallonie, c’est ce que nous faisons avec Horizon 2022. Les Bruxellois doivent se lancer dans une approche similaire pour leur Région. » Les déclarations d’interdépendance auront, selon le projet de Jean-Marc Nollet, « une valeur normative, s’imposeront donc à tous. » « Dans le modèle territorial que je propose, chaque entité doit se choisir un ou des partenaires privilégiés. Wallonie et Bruxelles, par exemple, pourraient gérer ensemble des compétences définies de commun accord », précise-t-il. « En résumé : tout aux Régions et puis on décide sur quelles matières on travaille en commun. » « Il faut sortir de ce schéma où Région et fédération se superposent, de ce fédéralisme à double couche qui est une exception mondiale », insiste encore M. Nollet. « Nous devons être une génération d’architectes politiques plutôt que de plombiers. »

Lire l’intégralité de l’interview dans Le Soir


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
 
De separatisten van Groen-Ecolo - les séparatistes d'Ecolo-Groen
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: