Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 "Cordon sanitaire" doorbroken - "cordon sanitaire" rompu

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5603
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: "Cordon sanitaire" doorbroken - "cordon sanitaire" rompu   Thu Jan 10, 2013 1:30 am

De fascisering van Noord-België gaat verder. La fascisation de la Belgique du nord continue. Maar is het cordon niet al een tijdje doorbroken door al die overlopers van het VB naar de N-VA, zonder te spreken over het taalracisme van de N-VA en van de particratie (staatshervormingen, taalapartheid)? Toutefois, le cordon n'est-il pas rompu déjà depuis un certain temps par tous les transfuges du Vlaams Belang vers la N-VA, sans parler du racisme linguistique de la N-VA et de la particratie (réformes de l'Etat, apartheid linguistique)?

De Redactie.be



Vlaams Belang verleent gedoogsteun in Denderleeuw

Belga

Vlaams Belangverkozenen Christel De Bruecker en Kristof Slagmulder tijdens de zitting van de gemeenteraad.

wo 09/01/2013 - 20:11 Update: wo 09/01/2013 - 20:43 In Denderleeuw is N-VA'er Geert Van Cauter verkozen tot voorzitter van de gemeenteraad. Van Cauter kreeg tijdens de geheime stemming de gedoogsteun van Vlaams Belang. De kans is groot dat Vlaams Belang later op de avond ook steun zal verlenen bij de aanduiding van het schepencollege.

Al van bij de bekenmaking van de eerste resultaten was duidelijk welke richting de stemming zou uitgaan. Geert Van Cauter (N-VA) werd vanavond tijdens een geheime stemming met 14 op 25 ja-stemmen verkozen tot gemeenteraadsvoorzitter. Hij kreeg zoals aangekondigd de steun van de drie Vlaams Belangraadsleden en het blok CD&V/N-VA. Tegenkandidaat Jürgen Ruysseveldt (SP.A), de uittredend raadsvoorzitter, moest het onderspit delven.

De geheime stemming van vanavond was de laatste mogelijkheid om uit de politieke impasse te geraken. Twaalf weken na de gemeenteraadsverkiezingen zat de coalitievorming in Denderleeuw immers muurvast. CD&V en N-VA enerzijds en SP.A en Open VLD anderzijds behaalden samen elk 11 zetels maar geraakten bij de onderhandelingen niet verder dan zwaar gekibbel.
Omstreden zitting

Vlaams Belang had met drie zetels in principe de sleutel voor de coalitie in handen. Maar tegen dat eventuele doorbreken van het cordon sanitaire rees de voorbije weken veel protest. Na het uitputten van alle andere pogingen tot onderhandelingen, bleef enkel nog een geheime stemming over.
Belga

Tijdens en voor de gemeenteraadszitting was het gemeentehuis hermetisch afgesloten voor pottenkijkers. Wie dat wou, kon de zitting wel live op het internet volgen. Buiten het gebouw moesten een waterkanon en leden van de algemene reserve de veiligheid garanderen. Er was immers gerekend op protest en dat was er ook. Voor het gemeentehuis stonden een honderdtal manifestanten van socialistische vakbond en enkele progressieve verenigingen (kleine foto) actie te voeren tegen de eventuele verbreking van het cordon sanitaire.

Er waren ook enkele sympathisanten van Vlaams Belang met steunborden voor hun lijsttrekker Kristof Slagmulder.


LA LIBRE BELGIQUE



CD&V et N-VA l'affirment, ils n'ont pas rompu le cordon!


G.G., avec Belga

Mis en ligne le 09/01/2013
"La seule chose que le Vlaams Belang a fait, c'est colorier une petite boule sur un vote secret."

Le cordon sanitaire autour du Vlaams Belang a été rompu mercredi soir lors de la désignation des échevins à Denderleeuw, cela dès le premier vote pour la désignation du président du conseil communal. Le N-VA Geert Van Cauter a obtenu 14 voix sur 25 à savoir celles de la N-VA, du CD&V et du VB. Une centaine de militants de la FGTB et de diverses organisations de gauche s'étaient réunis en début de soirée devant l'hôtel de Ville de Denderleeuw pour protester contre la désignation des échevins qui s'est déroulée par bulletins secrets. Ils craignaient que le cordon sanitaire autour du Vlaams Belang soit rompu lors de ce vote et leur crainte a été confirmé dès le premier vote.
D'importantes mesures de sécurité avaient été prises autour de l'hôtel de Ville en vue de la réunion du conseil communal qui devait désigner les membres du collège et le président du conseil. Outre la police locale, un canon à eau et des membres de la réserve fédérale étaient sur place. Aucun stationnement n'était autorisé et la circulation est interdite dans les rues autour de l'hôtel de Ville.

Le sp.a s'est allié à l'Open Vld dans le but de diriger la commune. Ensemble, les deux partis détiennent 11 sièges tout comme le CD&V qui s'est allié à la N-VA. L'un et l'autre de ces coalitions avaient donc besoin d'appuis extérieurs pour l'emporter, à savoir ceux des élus du Vlaams Belang à moins que des conseillers Open Vld ne décident de soutenir les candidats de la coalition CD&V/N-VA ce qui aurait rendu les voix du VB superflues. Mais ce ne fut pas le cas.

Le challenger de Geert Van Cauter, Jürgen Ruysseveldt (sp.a), qui présidait la réunion du conseil communal en tant que président sortant, lui a immédiatement cédé le siège.

Dans une courte allocution marquée par l'émotion, il a souligné que son parti ne s'alliera jamais à un parti qui prône le racisme et la haine.

La commune sera donc dirigée par une coalition CD&V/N-VA, qui devra présenter un bourgmestre. La coalition n'a cependant pas suffisament de voix mais a déjà laissé entendre qu'elle refuserait que l'acte de présentation soit contresigné par le VB.

Premières réactions, locales et régionales

Les réactions n'ont pas tarder à se multiplier au nord du pays. Dans la commune de Denderleeuw d'abord, où les factions locales du CD&V et de la N-VA se défendent d'une atteinte au cordon sanitaire : "Le cordon sanitaire n'est pas rompu", clament-ils en coeur. Erna Scheerlinck, tête de liste locale de la N-VA, dédramatise la situation : "Nous n'avions pas besoin des signatures du Vlaams Belang, et nous n'avons pas non plus conclu d'accord de majorité avec eux. La seule chose que le Vlaams Belang a fait, c'est colorier une petite boule sur un vote secret. De cette manière, ils ont voté pour qui ils voulaient, comme ils peuvent déjà le faire partout en Flandre depuis vingt ans."

Dindons de la farce de ce vote secret, s.pa et Open Vld réagissent par l'intermédiaire de leur président de parti. Bruno Tobback (s.pa) parle d'une "mauvaise chose, pour Denderleeuw mais aussi pour la politique en général." Et d'ajouter son incompréhension face à l'attitude du CD&V et de la N-VA : "Je peux comprendre que l'on veuille gouverner sans le parti majoritaire, cela arrive aussi dans d'autres communes, mais je ne comprends pas que des partis qui n'arrivent pas à former une majorité doivent le faire avec un parti comme le Vlaams Belang."

Gwendolyn Rutten, présidente de l'Open Vld, ne tient pas un autre discours : "Ce que tout le monde craignait est arrivé. La soif de pouvoir était visiblement plus grande que la volonté d'arriver à un accord, ce que l'on est pourtant en mesure d'attendre de la part de partis démocratiques. Il sera intéressant de savoir ce qu'il s'est précisément passé à la N-VA et au CD&V."


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
 
"Cordon sanitaire" doorbroken - "cordon sanitaire" rompu
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Blaze in Soho, Central London
» James Corden

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: