Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 Italie: suppression du financement public des partis - Italië: afschaffing van de overheidsfinanciering van de partijen

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5603
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Italie: suppression du financement public des partis - Italië: afschaffing van de overheidsfinanciering van de partijen   Mon Jun 03, 2013 3:36 pm

Dat staat ook in het programma van de B.U.B.. Partijen moeten maar overleven met lidgelden en giften tot een bepaald maximumbedrag.

Cela se trouve aussi dans le programme du B.U.B.. Les partis doivent vivre de leurs cotisations et des dons jusqu'à un certain montant maximum.




L'Italie va vers l'élimination du financement public des partis
31/5/13 - Mis à jour le 31/5/13 - 17 H 04

Le gouvernement italien d'Enrico Letta a adopté vendredi en conseil des ministres une proposition de loi prévoyant l'élimination définitive du financement public des partis politiques d'ici trois ans, selon un communiqué.

La réduction de ces fonds, qui ont donné lieu à des scandales sur des dépenses somptuaires de certains partis (en fêtes, restaurants, bijoux, etc..), sera progressive et chaque année, en principe à partir de 2014, le montant du financement sera réduit pour être totalement éliminé en 2017.

L'ex-comique Beppe Grillo, leader du Mouvement 5 étoiles (M5S) qui a cristallisé aux législatives de fin février le vote contestataire, a fait de l'abrogation du financement public des partis l'un de ses chevaux de bataille et le M5S a refusé ces dernières années toute contribution de l'Etat.

Le projet de loi prévoit que sur le montant actuellement alloué aux partis, qui dépend des résultats électoraux, les partis n'obtiendront que 60% en 2014, 50% en 2015, 40% en 2016 pour être totalement éliminé l'année d'après, sous réserve que la loi soit adoptée courant 2013.

Le précédent gouvernement italien, de Mario Monti, avait déjà divisé par deux le financement des partis politiques en juillet 2012, le faisant passer de 182 millions d'euros par an à 91 millions d'euros pour 2013.

A la place, les partis obtiendront des financements via une contribution volontaire des citoyens qui pourront soit donner un montant équivalent à deux pour mille de leur revenu au parti de leur choix, une fois par an lors de la déclaration annuelle des revenus, soit effectuer des versements spontanés.

Dans ce dernier cas, le gouvernement a prévu que pour les versements compris entre 50 et 5.000 euros il soit possible de déduire de ses revenus 52% du montant versé, tandis que la déduction chute à 26% pour les donations comprises entre 5.001 et 20.000 euros.

Même si elle épouse l'humeur de l'opinion publique, la décision n'a pas fait que des heureux et de nombreuses voix se sont élevées pour la dénoncer.

Le trésorier du Peuple de la liberté (PDL) le parti de Silvio Berlusconi a parlé de "licencier 200 employés" tandis que celui du Parti démocrate (PD), principal mouvement de gauche, a évoqué une mise au "chômage technique" de 180 employés, selon le Corriere della Sera.

"Ceux qui roulent en voiture de fonction ne partiront pas. On licenciera ceux qui gagnent entre 1.000 et 1.500 euros par mois, qui nettoient (les bureaux) à 05H00 du matin, qui répondent au téléphone, qui écrivent les communiqués", s'est insurgé dans ce journal Ugo Sposetti, ex-trésorier de la gauche.

"En Italie, l'Etat consacre aux partis une somme qui correspond à 1,52 euro par citoyen, en France c'est 2,45 euros et en Espagne 2,84 euros. Ne parlons même pas de l'Allemagne où c'est 5,64 euros", a affirmé ce sénateur du PD.

AFP

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
myckilem
Admin


Number of posts : 331
Location : Liège
Registration date : 2009-05-31

PostSubject: Re: Italie: suppression du financement public des partis - Italië: afschaffing van de overheidsfinanciering van de partijen   Mon Jun 03, 2013 4:27 pm

La solution n'est pas la suppression, mais la démocratisation du financement publique. Ne pas laisser le financement public c'est laissé les partis se financés n'importe comment...

_________________
Rex, Natio et Populi
Back to top Go down
View user profile http://Myckilem.over-blog.com
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5603
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: Italie: suppression du financement public des partis - Italië: afschaffing van de overheidsfinanciering van de partijen   Tue Jun 04, 2013 12:24 am

Ils pourront désormais se financer via les cotisations et les dons des membres jusqu'à un certain plafond (p. ex. max. 10.000 € par personne physique) à part les investissements par les candidats personnellement. Pour le reste, ils ont leurs mandats rémunérés.

Ze zullen gefinancierd worden door de lidgelden en de giften van de leden tot een bepaald bedrag (bijv. 10.000 € per natuurlijke persoon) naast de investeringen door de kandidaten zelf. Voor de rest hebben ze hun betaalde mandaten.

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
ViktorB



Number of posts : 15
Location : 1160
Registration date : 2012-03-31

PostSubject: un petit doute   Sat Dec 07, 2013 2:00 pm

Les campagnes présidentielles US coutent des fortunes et la plus grande part provient du privé. Si les subventions publiques aux partis sont supprimées, il ne s'agit pourtant pas de supprimer les flux financiers nécessaires à une campagne. D'où viendront-ils ? Vers quels partis ?
Ce modèle de fonctionnement est me semble-t-il orienté vers une ploutocratie, un peu comme encore la Belgique du début du XXème siècle. C'est-à-dire: le pouvoir aux riches.pig  Il a fallu une révolution sociale pour changer cela. Est-ce souhaitable d'y retourner ?
Je me demande si ce serait possible de plafonner les dons aux partis, en même temps que l'on supprime les dotations publiques.
Quoi qu'il en soit et sans même attendre une décision en ce sens, il me paraît plus urgent d'obliger à une transparence totale de l'usage qui est fait dans les partis d'argent venu du contribuable.
Une véritable presse libre (non inféodée comme maintenant aux pouvoirs politico-financiers) devrait investiguer systématiquement dans ce domaine. bounce
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Italie: suppression du financement public des partis - Italië: afschaffing van de overheidsfinanciering van de partijen   

Back to top Go down
 
Italie: suppression du financement public des partis - Italië: afschaffing van de overheidsfinanciering van de partijen
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Public Arts Scam
» Petition for Full Public Enquiry
» Public Figures who have spoken against the McCanns
» Confessions of a Liberal Public Defender. A MUST READ.
» Baby Peter - Petition for Public Inquiry - Govt Response!

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Europa / Europe-
Jump to: