Belgische Unie - Union Belge

Centrumpartij voor nationale eenheid - parti centriste pour l'union nationale.
 
HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE

View previous topic View next topic Go down 
Go to page : Previous  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Next
AuthorMessage
perikles



Number of posts : 1771
Location : Antwerpen
Registration date : 2009-02-11

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Mon Aug 23, 2010 10:43 am

Belgica wrote:
Dat ze hier de flaminganten op de TV, zoals de bijna heilige Bart, maar eens aanpakken. In de zin van: "Maar kunt ge nu eindelijk eens uitleggen hoeveel dat federalisme ons kost?" of "Is een Nederlandstalig kind dan niet gelijk aan een Franstalig kind?" of nog: "Welk concreet voordeel hebben de Belgen bij de splitsing van de wegcode?" Dat wil ik hier eens horen.

Hoeveel kost ons het unitaire België? Waarom wil men de splitsing van de wegcode? Het gaat niet alleen over de wegcode maar vooral over de inning van verkeersboetes.
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Mon Aug 23, 2010 11:27 am

Naar het schijnt heeft BDW gisteren nog eens gedreigd met het einde van België. Dat kunnen ze goed. Onkelinx zei "nous nous y préparons déjà." Dat is dan weer typisch PS - in plaats van te pleiten voor een unitair België -, ook al is het goed dat ze weer niet begon toe te geven aan de chantage. Al die landverraders moeten gewoon buiten gesmeten worden. De ene is geen haar beter dan de andere. Hoewel, de N-VA is minder hypocriet dan bijv. Groen.

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Mon Aug 23, 2010 11:44 am

Voilà, le cirque de la particratie nationaliste continue.

LA LIBRE BELGIQUE

PS et NV-A à couteaux tirés

Martin Buxant

Mis en ligne le 23/08/2010
Un clash a opposé Laurette Onkelinx à Bart De Wever. La N-VA veut régionaliser l’impôt des personnes physiques. “Inacceptable” pour les francophones.

* Ecolo et Groen! déposent une proposition sur la table
* Politic Twist, le blog politique décalé

Faites vos jeux, rien ne va plus. Ou pas grand-chose... Samedi, les leaders des différentes formations politiques associées à l’exercice institutionnel en cours s’étaient retrouvés pour faire le point après les consultations royales de jeudi et de vendredi. Vite fait: on a rediscuté une énième fois du périmètre des "responsabilisations" à négocier, on s’est enfilé une portion de tarte et on a offert des roses rouges à la présidente des socialistes flamands, Caroline Gennez, pour ses 35 ans. Mais la fête a été gâchée. Un clash sans précédent jusqu’ici dans cette crise politique qui dit - enfin - son nom a éclaté entre le président de la N-VA Bart De Wever et la représentante du Parti socialiste à la table des négociations, Laurette Onkelinx.


Sous les yeux écarquillés des autres présidents de parti, ces deux-là se sont violemment opposés - notamment au sujet du sort de la Région bruxelloise. Excédée par la vision de la N-VA pour Bruxelles, la vice-Première ministre a fini par lâcher qu’elle ne croyait plus guère à une issue positive pour les négociations en cours et pour le pays :

- "Mais là, je parle pour Laurette!", a-t-elle fulminé....

- "Alors, il faut vous préparer rapidement à la fin du pays !", a répondu Bart De Wever devant des témoins médusés.

Ce à quoi Laurette Onkelinx a rétorqué:

- "Ne vous inquiétez pas, nous nous y préparons déjà. Et Bruxelles n’est pas à vendre"...

- Médusés, le Groen! Wouter Van Besien et la SP.A Caroline Gennez sont intervenus pour dire qu’ils n’étaient pas séparatistes... Laughing

- "Surréaliste", résume un participant de cette surprise party explosive. Qui ajoute : "On sait bien que quand Laurette dit: "Je parle pour Laurette", elle dit tout haut ce que tout le PS pense tout bas"...

Et dimanche ? Rebelote. Une réunion associant techniciens et politiques s’est déroulée dans l’après-midi en l’absence d’Elio Di Rupo. Wouter Beke (CD&V) et Bart De Wever (N-VA) étaient les seuls présidents de parti présents. Laurette Onkelinx (PS), Jean-Marc Nollet (Ecolo) et Melchior Wathelet (CDH) représentaient les trois partis francophones. Là, lors d’un tour de table consacré à la révision de la loi de financement, Philippe Muyters (N-VA) a remis sur la table l’idée d’une régionalisation de l’impôt des personnes physiques. "Pour nous, a-t-il dit, il serait bon de passer d’un système de subvention à un système clair et transparent permettant aux entités fédérées de percevoir les impôts. Ce qui, a-t-il complété, n’exclut pas qu’une certaine forme de solidarité continue entre les entités fédérées." Coup de bambou chez certains négociateurs francophones qui voient là une ligne rouge franchie par les nationalistes flamands. "Régionaliser l’IPP, c’est clairement mettre à mal la solidarité interpersonnelle !, se fâche un francophone. Cela va, en outre, créer des distorsions dans le marché du travail entre entités fédérées, ainsi qu’une concurrence fiscale entre Régions !" Bref : intolérable... D’autres francophones, pourtant, tempèrent : "On ne va pas casser la baraque parce que la N-VA a répété son programme lors d’un tour de table à une réunion dominicale"...

Il apparaît aujourd’hui que la N-VA s’était engagée auprès du préformateur Elio Di Rupo à ne pas réclamer de régionalisation de l’IPP. Mais les nationalistes flamands reviennent à présent sur cet engagement car ils estiment que les transferts de compétences négociés jusqu’ici sont largement insuffisants (allocations familiales, emploi, soins de santé...)

Donc, les deux piliers de la négociation - le PS et la N-VA - ne se font plus guère confiance. A la N-VA, on flaire le piège, le guet-apens, voire le "coup monté". "C’est au jeu de celui qui réussira à faire partir la N-VA de la table des négociations ou à la faire rentrer bredouille de la négociation", se désespère une source flamande. Côté francophone, on dit : "Il y a des éléments qui n’entrent pas dans le périmètre de ce que nous sommes prêts à négocier. La régionalisation de l’IPP en fait partie. Point."

Quoi d’autre, docteur ? Ecolo et Groen! ont mis sur la table une demande de responsabilisation environnementale des entités fédérées (lire ci-contre). Et ce lundi (roulement de tambour), une nouvelle session plénière (avec les sept présidents de parti) doit avoir lieu. Au menu (notamment) : Bruxelles et la scission de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. "Dans le contexte actuel, il ne faut pas être un grand devin pour savoir que personne ne va présenter de larges concessions", pointe un négociateur. Le préformateur Elio Di Rupo présidera ces réjouissances politico-institutionnelles.

Et il n’y a plus d’anniversaire à fêter.


Il faut arrêter toute négociation avec ces séparatistes de N-VA, CD&V, GROEN et SP.a. Ensuite, il ne faut plus voter pour les traîtres du PS, d'Ecolo et du CDH !

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Tue Aug 24, 2010 8:44 pm

LLB


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Bruno

avatar

Number of posts : 3228
Location : Leuven-Louvain - La Belgique une et indivisible ! Het ene en ondeelbare België !
Registration date : 2008-11-23

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Tue Aug 24, 2010 9:31 pm

Au moins, on a des bons cartoonistes...
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Thu Aug 26, 2010 11:45 am

L'expression: "Les politiciens se noient dans leur propre marais institutionnel" devient de plus en plus pertinente. Smile

LA LIBRE BELGIQUE

On s’enfonce dans le marécage

Martin Buxant

Mis en ligne le 26/08/2010
Francophones et Flamands sont dos à dos sur le dossier de la scission de BHV. La préformation s’enlise, le pessimisme gagne, il flotte un air d’Orange bleue.

On rame. La préformation gouvernementale menée par le socialiste Elio Di Rupo ressemble, avec les jours qui défilent, de plus en plus à une galère. Affrontements plus ou moins discrets entre francophones et Flamands, tension à son comble, guerre de la communication entre les sept formations politiques parties prenantes à ce tableau. Vous n’êtes pas en août 2007, vous êtes en août 2010, welcome.

C’est désormais le petit jeu de qui fera quitter la table de négociation à l’autre qui prédomine alors que la problématique de Bruxelles-Hal-Vilvorde exacerbe les tensions. Un négociateur francophone: “Honnêtement, je ne vois pas comment on va sortir de cette ornière, ce que les Flamands proposent en contrepartie de la scission de BHV est tout simplement honteux”. Et un Flamand: “Tout ceci ressemble à ce qui s’est passé en 2007 durant l’Orange bleue”.

Mais pourquoi tant de haine ? Rétroactes. Mardi, début de soirée, les négociateurs sont harassés, ils ont décroché un accord sur les principes de la révision de la loi de financement après avoir pas mal ferraillé. Certes l’accord est (très) vague mais il permet d’installer un début de dynamique positive. Le président de la N-VA et le préformateur s’entendent pour ne pas ouvrir directement le chantier BHV mais choisissent de le confier à un groupe technico-politique “de haut niveau”. Elio Di Rupo annonce cela en séance: tous les présidents de parti acquiescent – sauf Joëlle Milquet qui choisit de se rendre en personne à la réunion de ce groupe. “C’est incompréhensible, confie un négociateur, il faut savoir se reposer, on ne peut pas toujours tout faire soi-même où on explose”. “A partir de ce moment là, on savait que c’était mal embarqué”, commente une source flamande.

Sur le coup des 23h, la réunion se termine prématurément – tant les positions flamandes et francophones divergent. Les francophones exigent des compensations qui dépassent le cadre des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise. Les Flamands ne veulent pas en entendre parler: “c’est clair et net, en dehors des six communes, il n’y aura rien”, martèle une source flamande. On évoque aussi le futur du Sénat, la problématique des allocations familiales, la partition entre Régions et Communautés. Mais, soit. Charles Picqué, qui préside les hostilités, met fin à cette guerre froide. Les Flamands pointent Joëlle Milquet comme principale responsable de cet échec: “on aurait dit un ouragan”. La version francophone est toute autre : “Il n’y a pas eu d’éclat de voix ni de clash, d’ailleurs, ce n’est pas du tout le style de Joëlle Milquet”. Bref, chacun regagne ses pénates. L’ambiance est plombée. Et le Sporting Club d’Anderlecht a été éliminé de la Champions League.

Au petit matin, le mercredi, Elio Di Rupo s’inquiète du plantage de la veille auprès de plusieurs personnes. Une réunion plénière était convoquée, elle est annulée reprogrammée à 14h, puis à 19h, avant d’être purement et simplement annulée. “Ce n’est pas en reculant des réunions qu’Elio Di Rupo va devenir formateur lundi prochain”, glisse un observateur en faisant allusion au timing optimiste que le président du Parti socialiste voulait imprimer aux négociations. Les “experts” BHV (les mêmes que la veille) se réunissent à nouveau. Il y a là, au cabinet de Paul Magnette, notamment, Charles Picqué, Philippe Moureaux, Joëlle Milquet, Marcel Cheron, Christos Doulkeridis, Ben Weyts, Eric Van Rompuy et Pascal Smet. Le résultat est le même que la veille: tour de table, la N-VA et le CD&V répètent leur position, les francophones sont outrés, l’impasse est constatée après une après-midi laborieuse. “Non, nous ne sommes pas prêts d’un accord sur BHV parce que la position des Flamands est incroyable, c’est lamentable ce qu’ils osent nous proposer, peste un francophone. L’objectif n’était pas de parvenir à un quelconque accord cadre ce mercredi. Mais on arrivera à rien si on continue de cette manière”.

La N-VA n’a pourtant aucunement l’intention de quitter la négociation. La stratégie des nationalistes flamands est d’alterner des prises de position très dures à certaines moments et de se replier défensivement quand les francophones apparaissent excédés. Mais la N-VA ne cède pas un pouce de terrain. “Bart De Wever veut peut-être un accord, fulmine un francophone, mais seulement à ses conditions”. A la N-VA, on fustige l’attitude francophone. “On a fait des concessions importantes sur Bruxelles-Hal-Vilvorde, Elio Di Rupo le sait bien. On ne peut plus rien accepter d’imbuvable”.

Allez, Elio, retour dans la galère ce jeudi matin lors d’une nouvelle séance plénière. Et on rame.

©️ La Libre Belgique 2010


Allez, le B.U.B. a encore une fois raison. Ce fédéralisme linguistique ne vaut absolument rien pour notre pays.

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Thu Aug 26, 2010 3:44 pm


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Thu Aug 26, 2010 8:51 pm

Populaire en pertinente reactie op DS:

Op 26 augustus 2010 omstreeks 15u40, zei Stephaan Taccoen, Brugge:

Ik zou maar niet te hard en te voorbarig van stapel lopen. Laat ons maar rustig de finale resultaten afwachten. (En dan verder ook nog zien of die papieren resulatetn ook effectief uitgevoerd zullen worden !). Zoals het uit diverse persartikels blijkt, zou er wel eens een nog complexer , chaotischer en minder transparant kluwen uit de bus kunnen komen. En dan hebben we het nog niet over de verdeling van de Belgische Staatsschuld gesproken. Of wordt die niet verdeeld ?! En hoe zit het met de versterking van het federale niveau. Ik hoor daar verdacht weinig over ! Ik heb niet zo veel vertrouwen in al die vlaggen zwaaiende beeldenstormers en herverkavelaars.

* Bedankt voor uw stem - 1312 stemmen


Maar we kunnen hem nu al met zekerheid antwoorden: hij zal daar ook niets van horen...

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Mon Aug 30, 2010 2:17 pm

Een oplossing voor welke problemen ? Heb je daar al over nagedacht of denkt men niet na in politiek, Di Rupo ?

Une solution à quels problèmes, Di Rupo? Tu y as déjà réfléchi ou ne réfléchit-on pas en politique?


DE STANDAARD

Di Rupo scherp voor N-VA en CD&V
'Oplossing ligt binnen handbereik'

* maandag 30 augustus 2010, 11u10
*
* Auteur: svh


belga

Lees ook

* Ook Vlaamse werkgevers willen bindende afspraken
* Verherstraeten: 'Vertrouwen stap voor stap terugwinnen'
* Peeters: 'Alleen duidelijke afspraken kunnen vertrouwen herstellen'
* Michel: 'Alleen Franstaligen hebben toegevingen gedaan'
* ACV-voorzitter erg voorzichtig over rol sociale partners in preformatie
* 30/08/10Er is geen weg naast De Wever en Di Rupo
* 30/08/10As De Wever- Di Rupo is stuk
* 30/08/10Koning houdt Elio Di Rupo aan zet
* 30/08/10'De impasse is compleet'

Dossiers

* Regeringsvorming

'We zijn de laatste drie jaar nooit zo ver geraakt in de discussies. De verantwoordelijkheid van de politici is enorm. Een oplossing ligt binnen handbereik', zegt preformateur Elio Di Rupo tijdens een persconferentie. Hij voert zo de druk op de N-VA en CD&V op.

Di Rupo begon zijn persconferentie in het Nederlands en gaf meer uitleg over zijn beslissing om de koning zijn ontslag aan te bieden nadat N-VA en CD&V gisteren weigerden om zijn compromis te aanvaarden. Zoals bekend ging de koning daar niet op in.

Di Rupo voert nu de druk op bij de verschillende onderhandelaars om toch nog tot een oplossing te komen.

'De sanering van de overheidsfinanciën is inderdaad heel belangrijk', zei Di Rupo. 'Maar verschillende partijen vragen er nu eenmaal al jaren om om eerst Brussel-Halle-Vilvoorde op te lossen. Mijn voorstel van zaterdag loste dit probleem volgens mij ook op', aldus Di Rupo.

'Vertrouwen betekent niet zomaar alles goedkeuren'

Di Rupo deelde mee dat de koning hem gevraagd heeft om het vertrouwen tussen de onderhandelaars te herstellen. 'De koning heeft mij belast om mijn opdracht verder te zetten over BHV, de herfinanciering van Brussel en het opzetten van een nieuwe financieringswet. Het is ook noodzakelijk om het vertrouwen tussen de onderhandelaars te herstellen', zegt Di Rupo.

'Als vertrouwen wil zeggen dat we alles zomaar moeten aanvaarden, dan is een oplossing niet haalbaar. We blijven in het veld van het mogelijke als iedereen zich soepel opstelt. Niemand kan zijn standpunten eenzijdig opleggen aan de andere partijen', zegt Di Rupo.

'Wij hebben het voordeel dat de partijen rond de tafel over een ruime tweederde meerderheid beschikken. We hebben de mogelijkheid om het België van de 21ste eeuw te vormen.'

Politieke en institutionele chaos dreigt

'Als de partijen een evenwichtig compromis weigeren, dan storten we ons land in een politieke en institutionele chaos. Ik hoop dat de rede zal overwinnen. Ons land moet saneren. Er moet 25 miljard euro worden gevonden.'

'Ik pleit ervoor dat de zeven onderhandelingspartijen opnieuw aan de slag gaan om nieuwe financieringsvoorstellen uit te werken. Die voorstellen kunnen dan bekeken worden door bijvoorbeeld het Planbureau om na te gaan wat de impact is voor de bevolking. Nadien kunnen er dan politieke beslissingen worden genomen', zegt Di Rupo.


La Belgique du 21ième siècle, c'est quoi selon Di Rupo? La Belgique du nationalisme flamand et wallon, du fédéralisme, donc du racisme et de l'apartheid? Quand allons-nous indiquer les causes du problème, c'est-à-dire les politicards et leur fédéralisme qui oppose les Belges les uns aux autres?


LA LIBRE BELGIQUE

Di Rupo : "Nous avons la possibilité de forger la Belgique du 21e siècle" (En DIRECT)

Mis en ligne le 30/08/2010
Elio Di Rupo a déposé sa démission devant le Roi. Albert II a décidé de ne pas l'accepter et lui demande, une fois encore, de poursuivre sa mission. Suivez la conférence de presse du préformateur en direct commenté sur notre site dès 11h30.

Le préformateur Elio Di Rupo donne actuellement sa conférence de presse. Il a appelé les 7 partenaires en négociation à trouver un compromis équilibré faute de quoi le chaos politique menacera la Belgique. Voici quelques phrases clés: "Par esprit d'Etat, j'ai accepté de poursuivre.Le centre de gravité va se déplacer de l'Etat fédéral vers les entités." "Il est urgent de se préoccuper de l'assainissement des finances publiques mais certains ont estimés que l'institutionnel était la première urgence." "Jamais, depuis 3 ans, nous n'avons été si loin. Un accord semble aujourd'hui a portée de main si chacun fait preuve de raison."


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
BFE

avatar

Number of posts : 1312
Age : 29
Location : Namuren
Registration date : 2008-11-21

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Mon Aug 30, 2010 2:20 pm

La Belgique du 21ème siècle selon Di Rupo, c'est une Belgique exangue avec des régions boulimiques et égocentriques se regardant comme des ennemis, donc un état sans avenir.
Back to top Go down
View user profile http://www.belgeetfierdeletre.over-blog.com
Bruno

avatar

Number of posts : 3228
Location : Leuven-Louvain - La Belgique une et indivisible ! Het ene en ondeelbare België !
Registration date : 2008-11-23

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Mon Aug 30, 2010 8:51 pm

Bof, l'ancien histoire: il faut détruitre le pays, afin d'éviter sa destruction.
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Tue Aug 31, 2010 2:10 pm

Hoe ontroerend ook hoe schoothondje Wouter Beke vasthoudt aan baasje De Wever. Misschien is Di Rupo wel jaloers ? Laughing

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Sprakeloos



Number of posts : 1205
Location : Antwerp
Registration date : 2008-12-03

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Wed Sep 01, 2010 4:54 am

Belgica wrote:
Hoe ontroerend ook hoe schoothondje Wouter Beke vasthoudt aan baasje De Wever. Misschien is Di Rupo wel jaloers ? Laughing

Ik denk wel dat Elio Di Rupo wel zonnigere
figuren aan zijn horizont heeft. monkey
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 03, 2010 4:32 pm

LE SOIR


La dernière proposition de Di Rupo (et du SP.A) sur Bruxelles

Rédaction en ligne

vendredi 03 septembre 2010, 12:57

Les sept partis qui négocient la réforme de l’Etat sont réunis à nouveau autour du préformateur. Elio Di Rupo leur soumet une ultime proposition de compromis. Que voici.
La dernière proposition de Di Rupo (et du SP.A) sur Bruxelles


Belga

Le préformateur Elio Di Rupo a convoqué une réunion plénière des sept partis pressentis pour soutenir une réforme de l’Etat ce vendredi à 11 heures au cabinet de Jean-Claude Marcourt.

Selon certaines informations, la réunion n’a commencé que vers midi.

D’après nos informations, la dernière proposition soumise à ses interlocuteurs par Elio Di Rupo consiste pour l’essentiel en un nouveau mécanisme pour lier le refinancement de Bruxelles et l’engagement à réviser la loi de financement de l’Etat fédéral des Régions et communauté. Dans Le Soir, ce vendredi, nous citions le montant de 250 millions d’euros qui seraient libérés tout de suite. A bonne source, on confirme que c’est la proposition à ce stade. Le reste, jusqu’à 500 millions au total, sera lié à l’adoption de la nouvelle loi de financement. On nous explique que cette formule (plus fine que cela dans les détails : à suivre) est le fait des socialistes flamands du SP.A. Emanant d’un parti flamand, elle aura peut-être plus de chances de convaincre Bart De Wever d’y souscrire lui aussi.

D.Ci.

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 03, 2010 5:42 pm

C'est l'échec de nouveau. De onderhandelingen zijn weer mislukt. Smile

LE SOIR

Les négociations ont échoué

Rédaction en ligne

vendredi 03 septembre 2010, 16:27

L’ultime round des négociations s’achève sur un échec, a-t-on appris à bonnes sources. Le préformateur se rend chez le Roi pour lui remettre sa démission.

Les négociateurs se sont quittés ce vendredi après-midi sans parvenir à boucler un accord. Le préformateur Elio Di Rupo se rend chez le Roi.

La réunion à sept partis appelés à négocier une nouvelle réforme de l’Etat avait été suspendue pour permettre que les Flamands réfléchissent et consultent, chacun de leur côté.

La nouvelle proposition, émanant du SP.A, prévoyait de fixer l’affectation des moyens supplémentaires mis à la disposition de la Région bruxelloise dont le montant resterait de 250 millions d’euros en attendant la révision de la loi de financement et pourrait ensuite passer aux 500 millions demandés par les francophones. Les francophones s’engageraient sur l’utilisation de cet argent, en termes de bonne gouvernance à Bruxelles (réformes internes à la Région bruxelloise).

Tout le monde réfléchit.

La prise de position, vendredi matin, du ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) qui a invité le président de la N-VA Bart De Wever à « démontrer sa capacité à pouvoir sceller un accord » a mis la pression sur les nationalistes flamands. Sa déclaration pourrait signifier que les démocrates-chrétiens n’ont pas l’intention de continuer à suivre la N-VA jusqu’au bout.

(Avec Belga)

_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Loik

avatar

Number of posts : 183
Age : 34
Location : Brussels
Registration date : 2010-05-10

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 03, 2010 6:22 pm

Tant mieux et de toute façon on ne négocie pas avec un tel parti...
Back to top Go down
View user profile http://loic1983music.skyrock.com
perikles



Number of posts : 1771
Location : Antwerpen
Registration date : 2009-02-11

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 03, 2010 6:57 pm

Loik wrote:
Tant mieux et de toute façon on ne négocie pas avec un tel parti...

U weet toch dat de BUB niet houdt van mensen die een leeuw in hun embleem voeren
Back to top Go down
View user profile
BFE

avatar

Number of posts : 1312
Age : 29
Location : Namuren
Registration date : 2008-11-21

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 03, 2010 7:01 pm

perikles wrote:
Loik wrote:
Tant mieux et de toute façon on ne négocie pas avec un tel parti...

U weet toch dat de BUB niet houdt van mensen die een leeuw in hun embleem voeren

Hoeveel keer moeten we zeggen dat BUB niet anti-vlaams is ? Hij is anti-flamingant, 't is alles.
Back to top Go down
View user profile http://www.belgeetfierdeletre.over-blog.com
Loik

avatar

Number of posts : 183
Age : 34
Location : Brussels
Registration date : 2010-05-10

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 03, 2010 7:28 pm

perikles wrote:
Loik wrote:
Tant mieux et de toute façon on ne négocie pas avec un tel parti...

U weet toch dat de BUB niet houdt van mensen die een leeuw in hun embleem voeren

Lol. Vous dites n'importe quoi !
1. Il s'agit du Lion de Brabant et le BUB est pour la réunification de cette province...
2. Le lion n'appartient pas a la région flamande il suffit de regarder les drapeaux provinciaux pour s'en appercevoir ;-) (Le lion est présent dans les drapeaux des 5 provinces wallonnes)
3. Arreter d'insinuer que le BUB est anti-flamand ou francophone, alors que la plupart des sujets sur ce forum sont en flamand Wink


Back to top Go down
View user profile http://loic1983music.skyrock.com
BFE

avatar

Number of posts : 1312
Age : 29
Location : Namuren
Registration date : 2008-11-21

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 03, 2010 7:30 pm

Loik wrote:
perikles wrote:
Loik wrote:
Tant mieux et de toute façon on ne négocie pas avec un tel parti...

U weet toch dat de BUB niet houdt van mensen die een leeuw in hun embleem voeren

3. Arreter d'insinuer que le BUB est anti-flamand ou francophone, alors que la plupart des sujets sur ce forum sont en flamand Wink



J'ajouterais que les hautes sphères du partis sont d'origine néerlandophones.
Back to top Go down
View user profile http://www.belgeetfierdeletre.over-blog.com
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Sun Sep 05, 2010 8:46 pm

Pas si mauvais, cette réaction de Maingain:

Belga

LE SOIR

Maingain préfère « la dignité à la soumission »
Rédaction en ligne

dimanche 05 septembre 2010, 14:06

Sur le plateau de la RTBF, le président du FDF, Olivier Maingain, a dénoncé dimanche la “logique qui consiste à courir toujours derrière la dernière exigence de la N-VA”.

BELGA

Invité sur le plateau de l'émission télévisée “Mise au Point” de la RTBF, il s'est montré très critique envers l'attitude des négociateurs francophones parce qu'ils n'ont jamais mis sur la table de la négociation le document commun défendu jusqu'à présent par les Francophones qui prévoyait notamment en cas de scission de l'arrondissement de BHV, un élargissement de Bruxelles, des compétences pour la Communauté française en périphérie, une modification des lois linguistiques à Bruxelles....

Comme on lui demandait si son attitude ne rendrait pas la négociation encore plus difficile, M. Maingain a lancé: “entre la soumission et la dignité, je choisis la dignité”.

Avant lui, tant à la RTBF qu'à RTL, le président du MR Didier Reynders avait une nouvelle fois regretté l'absence de toute concertation francophone.

Laurette Onkelinx (PS) lui a répondu que les négociateurs avaient opté pour une attitude consistant à ne pas reconstituer un front ce qui, selon elle, a permis d'avancer dans la négociation puisqu'il n'y a pas eu de front flamand. Et de rappeler que le sp.a et Groen! avaient accepté la dernière proposition du préformateur. La logique de front est une logique de guerre dont elle ne veut pas, a-t-elle dit.

Le président du MR a aussi regretté qu'on ne parle plus des problèmes socio-économiques pourtant très importants. Il a aussi regretté de ne rien savoir du contenu de l'accord. “On dit toujours qu'on était près d'un accord et qu'on avait jamais été aussi loin dans les avancées institutionnelles mais personne ne sait exactement de quoi il s'agit”, a-t-il dit.

Jean-Michel Javaux (Ecolo) a répliqué que la discrétion est indispensable si on espère arriver à un accord que PS, cdH et Ecolo appellent toujours de leurs voeux.

Les représentants des trois partis impliqués dans la négociations ont souligné que la désignation en tant que médiateur de MM. Flahaut et Pieters était une bonne chose. “C'est que le roi a vu une fenêtre d'opportunité de relancer les discussions”, a dit M. Javaux.

Marc Eyskens, qui représentait le CD&V, a comparé les deux présidents d'assemblées à “un paravent de Chine” derrière lequel les négociations pourront reprendre dans la discrétion.

Pour lui, un des grands problèmes qui rend un accord si difficile est “la menace permanente de nouvelles élections”. “Il faut une législature fédérale de 4 ou 5 ans indissoluble”, a-t-il ajouté.

(D'après Belga)



_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Boorman



Number of posts : 161
Location : -
Registration date : 2010-07-08

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Sun Sep 05, 2010 9:00 pm

Nog maar eens een bewijs dat dat tweetalige België waar u zo hoog over opgeeft, in de praktijk neerkomt op een eentalig België.
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Sun Sep 05, 2010 10:20 pm

De flaminganten klagen over "verfransing", maar moeten ze nu niet even kwaad zijn op de "verengelsing" en de "islamisering" of kunnen die geen kwaad?

Les flamingants se plaignent de la "francisation", mais ne doivent-ils pas être aussi fâchés contre "l'anglosaxisation" et "l'islamisation" ou ne posent-elles pas de problème?


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
PC



Number of posts : 486
Location : Antwerpen
Registration date : 2010-07-02

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Mon Sep 06, 2010 10:22 am

Belgica wrote:
De flaminganten klagen over "verfransing", maar moeten ze nu niet even kwaad zijn op de "verengelsing" en de "islamisering" of kunnen die geen kwaad?

Les flamingants se plaignent de la "francisation", mais ne doivent-ils pas être aussi fâchés contre "l'anglosaxisation" et "l'islamisation" ou ne posent-elles pas de problème?



Drie opmerkingen hierbij:

1) De verfransing heeft door de houding die bepaalde Franstaligen (een foto staat een beetje hoger) aannemen ook politieke gevolgen;

2) Wie denkt dat de vernegelsing geen debatthema is, die is duidelijk niet op de hoogte van de discussies over het gebruik van het Engels in het hoger onderwijs en andere maatschappelijke sectoren, een discussie waarbij wat in Nederland op dat vlak gebeurt overigens een veel groter referentiepunt is dan wat er eventueel in Franstalig België gebeurt;

3) Voor uw fobïeën omtrent de islam moet u bij het Front National en het Vlaams Belang zijn, partijen waarmee de Bub blijkbaar meer gemeen heeft dan ze zelf willen toegeven.
Back to top Go down
View user profile
Belgica
Admin
avatar

Number of posts : 5604
Location : BELGIE - BELGIQUE - BELGIEN - BELGIUM
Registration date : 2008-11-19

PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   Fri Sep 10, 2010 5:16 pm

Smile

LA LIBRE BELGIQUE


_________________
L'union fait la force ! Eéndracht maakt macht !
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE   

Back to top Go down
 
DE SLOOP VAN BELGIË - LA DEMOLITION DE LA BELGIQUE
View previous topic View next topic Back to top 
Page 3 of 16Go to page : Previous  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Next

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Belgische Unie - Union Belge :: BUB :: Belgique / België / Belgium / Belgien-
Jump to: